La Calypso du commandant Cousteau bientôt à Monaco pour être coulée ?

La Calypso (ce qu'il en reste !) dans les hangars de la société Piriou à Concarneau (29). / © FRED TANNEAU / AFP
La Calypso (ce qu'il en reste !) dans les hangars de la société Piriou à Concarneau (29). / © FRED TANNEAU / AFP

Jean-Michel Cousteau a dit jeudi sur les ondes de RTL rêver que le prince Albert de Monaco achète la Calypso, le célèbre bateau de son père laissé à l'abandon depuis 2007, pour la couler ensuite au large de la principauté. Là où il y a les cendres de ma propre mère.

Par @annelehars

"Mon rêve, c'est que le prince de Monaco achète la Calypso et la coule devant Monaco, là où il y a les cendres de ma maman", a assuré le fils
aîné du commandant Cousteau, interrogé depuis les Etats-Unis où il réside.

"C'était son rêve à elle, et moi je suis pour son rêve", a-t-il ajouté à propos de sa mère, Simone Cousteau, soulignant que cette dernière avait vécu sur le navire plus longtemps que son père, son frère ou lui-même.


Interrogé pour savoir s'il était lui-même intéressé pour acheter le navire, il a assuré ne pas en avoir les moyens, jugeant cependant "épouvantable le fait qu'elle (la Calypso, ndlr) ait été abandonnée de cette façon".

Le navire océanographique pourrait être prochainement mis aux enchères par les chantiers navals Piriou qui l'hébergent depuis 2007 à Concarneau (Finistère), après l'expiration du délai fixé par la justice pour que son propriétaire, l'Equipe Cousteau --association présidée par la seconde épouse de l'explorateur, Francine Cousteau-- le retire.

L'équipe Cousteau a confirmé au HuffPost "être en discussion avec Monaco" au sujet du navire précisant simplement qu'"une étude de faisabilité est en cours depuis début janvier".

Au terme d'une âpre bataille judiciaire, portant notamment sur le montant des travaux nécessaires à la remise en état du navire, la justice avait rendu en décembre un arrêt obligeant l'Équipe Cousteau à déménager la Calypso avant le 12 mars et à payer à Piriou le solde de travaux dû, soit près de 300.000 euros.
L'Equipe Cousteau a récemment évoqué un "futur positif" pour son navire, sans préciser cependant les éventuelles solutions envisagées.

En janvier 1996, un an avant le décès du commandant Cousteau, le navire avait fait naufrage à Singapour. Remis à flot, il avait rejoint en 2007 Concarneau où il devait être restauré. (avec AFP)

Dans la frise chronologique qui suit, réalisée par l'Equipe Cousteau, suivez le parcours (judiciaire) de la Calypso après son naufrage de 1996 :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le nouveau carillon de Forcalquier

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne