Aix-en-Provence : Déclarer sa flamme aux Journées de l'Eloquence

Après deux années centrées sur des sujets historico-politiques, le cru 2017 des Journées de l'éloquence qui se dérouleront du 20 au 27 mai à Aix-en-Provence, met au premier plan le discours amoureux. 

Par Pernette Zumthor

France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur est partenaire de cet évènement qui contribue à faire rayonner la culture en région.

Les deux premières éditions des Journées de l'éloquence qui glorifient la parole avaient revisité la Révolution française en 2015 et la Résistance en 2016. Cette année, exit les fresques historiques et bienvenue dans le monde intimiste de l'éloquence amoureuse. 

Choix audacieux, tant le langage semble devoir faillir lorsqu'il veut exprimer le trouble provoqué par l'être aimé

dit Jérémie Cornu, directeur général du festival.

Avec le succès de 2016 qui avait accueilli plus de 5 200 spectateurs tous âges confondus, venus de toute la France,  les organisateurs ne doutent pas que la thématique de cette année vienne amplifier le succès populaire du festival. Mois de mai, mois de l'amour, les rues et places d'Aix-en-Provence vont résonner  de murmures ou de cris à l'attention d'un être unique.

Un jour un couple

Ecrivain, poète ou dramaturge, lequel d'entre eux n'a pas été hanté par l'expression du sentiment amoureux ?  Qu'il y ait trahison, empêchement, fougue ou tragédie, tous les registres de l'âme humaine ont été transfigurés dans des personnages mythiques. 

Tels Tristan et Yseult, Cyrano et Roxane, Rodrigue et Chimène, pour ne citer que ceux-là. A chacun de ces couples mythiques sera dédiée une journée rythmée par un programme de conférences données par d'éminents spécialistes du verbe, de scènes de rue qui donneront à entendre les répliques les plus célèbres du genre.
 

Ces mythes de l'amour exercent sur nos consciences un empire puissant : qui n'a jamais été amoureux ou malheureux de ne pas l'être ?

L'éloquence amoureuse a bien des facettes. A Aix cette année on pourra saisir l'occasion d'en revisiter quelques-unes : Fin'amor, amour et pouvoir, amour interdit, amour libertin sans oublier amour épistolaire.

Trois soirées sur scène 

Afin de compléter ces journées, le festival investira trois lieux prestigieux du centre d'Aix-en-Provence pour trois soirées de théâtre : le Cours Mirabeau, l'Hôtel de Caumont et les jardins du Pavillon Vendôme.

Samedi 20 mai : Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée d’après Alfred de Musset par la compagnie Les Larrons 
Mardi et mercredi 23 et 24 mai : L’Hypothèse de quelqu’un, l’amour, l’absence, la poésie, un texte original de Texte de Victor Sabot lu par Jacques Bonnaffé.
Samedi 27 mai : Concours national d'éloquence qui verra se disputer des jeunes issus des plus grandes écoles et universités
françaises, sélectionnés par la Fédération francophone de débat. Leurs discours traiteront de sujets variés et insolites et rendront hommage à l’art difficile de la parole.

« Respect à la plume ! » disait Cicéron. « Respect au public ! » répondait
Pline, son élève. Le public est un roi sans appel. Retenez votre souffle, applaudissez, jugez !

 

 



 

Les Journées de l'éloquence

Du 20 au 27 mai dans les rues, sur les places et dans les jardins d'Aix-en-Provence

Sur le même sujet

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus