Incendies de Manosque et Digne-les-Bains : deux suspects jugés en comparution immédiate

© F3
© F3

Deux hommes soupçonnés d'avoir provoqué volontairement des départs de feu à Manosque et près de Digne-les-Bains, dans les Alpes-de-Haute-Provence, ont été placés en garde à vue mercredi et doivent être jugés en comparution immédiate ce jeudi.

Par Annie Vergnenegre

Deux incendiaires présumés ont été interpellés mercredi dans les Alpes-de-Haute-Provence. L'un est soupçonné d'avoir provoqué volontairement deux départs de feu à Manosque, et l'autre, un près de Digne-les-Bains. Les deux suspects, placés garde à vue doivent être jugés en comparution immédiate ce jeudi.

L'homme de 44 ans est soupçonné d'avoir provoqué volontairement deux départs de feu à Manosque dans la nuit de mardi à mercredi. Originaire du Doubs, il avait été aperçu en train de prendre la fuite à proximité du deuxième feu. En possession d'un briquet, il a spontanément reconnu être l'auteur des deux départs, qui ont brûlé respectivement 100m2 et 150m2 de broussailles.

Deux feux dans la nuit à Manosque

Le mis en cause est connu de la justice pour des délits mais pas pour des incendies volontaires. Des membres de sa famille résident à Manosque.

L'individu dit avoir regroupé des herbes mortes dans le but d'y mettre le feu. Le mis en cause est pénalement responsable,

a déclaré la substitut du procureur de la République, Karina Garcia, suite à une expertise psychiatrique. L'incendiaire présumé qui est poursuivi pour "destruction du bien d'autrui par moyen dangereux pour les personnes" doit être déféré  jeudi devant un magistrat
du parquet en vue d'une comparution immédiate. Il encourt jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

Auteur présumé d'une dizaine de feux 


Le deuxième homme, âgé de 37 ans est originaire du village de La Javie, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Il a également été interpellé par les gendarmes mercredi matin, à son domicile. L'individu est soupçonné d'avoir déclenché une dizaine d'incendies, depuis le 6 juillet, entre les communes du Brusquet, de La Javie et de Beaujeu, près de Digne-les-Bains.

Selon une source judiciaire, l'individu "a reconnu les faits" et doit également être jugé jeudi en comparution immédiate et encourt 10 ans d'emprisonnement.

Sur le même sujet

Portrait d'un tomatophile

Près de chez vous

Les + Lus