Marineland et les animaux en captivité dans Thalassa ce vendredi 24 février

EXTRAIT - Marineland et les animaux en captivité dans Thalassa ce vendredi 24 février
L'émission Thalassa enquête ce vendredi 24 février sur un animal exceptionnel : le dauphin. Reportages dans les coulisses des parcs aquatiques dont Marineland, en mer pour découvrir son intelligence, bête de scène aussi, une émission inédite. Découvrez les premiers extraits. - Isabelle Billet, Sophie Morand et Stéphan Poulle

L'émission Thalassa enquête ce vendredi 24 février sur un animal exceptionnel : le dauphin. Reportages dans les coulisses des parcs aquatiques dont Marineland, en mer pour découvrir son intelligence, bête de scène aussi, une émission inédite. Découvrez les premiers extraits.

Par @annelehars

Souriant, joueur et rassurant, star du petit écran, nous aimerions tous l’avoir pour ami ! Le dauphin occupe une place à part dans notre imaginaire : depuis toujours cet excellent nageur nous attire et nous intrigue. Un sentiment apparemment partagé puisqu’il n’a de cesse de se rapprocher de nous.

► Site de l'émission Thalassa

Thalassa reviendra sur ces accidents tragiques survenus avec des Orques élevées en captivité...

À quoi est due cette attirance mutuelle ? La réponse tient peut-être à ses facultés psychiques exceptionnelles proches des nôtres… Serait-il notre « double aquatique » ? En captivité ou à l’état sauvage le dauphin est aussi « victime » de son succès. Star des bassins ou cobaye ? C’est ce que Thalassa vatenter de savoir !

EXTRAIT - Sauvetage d'une orque échouée :

En France, aux Pays-Bas, en Espagne ou en Grande Bretagne, Thalassa mène l’enquête dans le petit monde parfois agité des delphinariums.

"On veut s’approprier pour notre plaisir quelque chose qui ne nous appartient pas ! Au nom de quoi peut-on disposer d’animaux qui n’ont rien demandé ?"

Morgane Perri, biologiste et membre de l’association « C’est assez », fait partie de ceux qui protestent régulièrement devant les parcs aquatiques français pour demander leur fermeture et attaquent ces "lieux de captivité" devant les tribunaux pour maltraitance.

Son but est clair : fermer tous ces parcs et ainsi mettre fin définitivement à la captivité des cétacés, comme cela a été fait en Grande Bretagne.

► Un reportage d’Isabelle Billet, Sophie Morand et Stéphan Poulle
 

Au secours d'un dauphin !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Concert de Céline Dion à Marseille 18 juillet 2017

Près de chez vous

Les + Lus