La plainte de Sea Shepherd contre Marineland est déclarée irrecevable par la justice

Une orque à Marineland. Image d'illustration. / © MAX PPP
Une orque à Marineland. Image d'illustration. / © MAX PPP

L'ONG avait attaqué le parc de loisirs antibois Marineland , après le décès d'une orque en octobre 2015 peu après les inondations. Le tribunal correctionnel de Grasse a déclaré cette plainte irrecevable. 

Par C.L AVEC L'AFP

C'était un proçès attendu avec d'un côté, un zoo marin, le seul d'Europe, le Marineland d'Antibes. De l'autre, l'ONG fondée par le Canadien Paul Watson, Sea Shepherd. Elle a porté plainte pour atteinte involontaire à la vie d'un animal en captivité.
En cause, le décès de l'une des cinq orques du parc aquatique. Valentin, 17 ans, est mort peu après les inondations qui, dans la nuit du 3 au 4 octobre 2015, ont dévasté la Côte d'Azur.



Mais cette plainte a été déclarée irrecevable. Pour faire simple, la procédure par citation directe nécessite le versement d'une caution de 3.000 euros au tribunal. Et, à quelques heures près, cette consignation a été effectuée hors délai, le 16 juin 2017, au lieu du 15.


Le tribunal constate l'irrecevabilité pour défaut de règlement de la caution
 


a tranché à l'issue d'une brève audience le président Pierre Kuentz.


Procès de Sea Shepherd contre Marineland à Grasse (06)
Un défaut de procédure a mis un terme au dossier. Intervenant : Sylvain Leroy, avocat de Sea Shepherd - E.ARNAU, D.BEAUMONT ET T.GAUTHIER



Le Marineland est en zone inondable. En cas d'alerte météo, le personnel et les visiteurs sont évacués mais les animaux restent captifs, donc ce qui s'est passé en 2015 se reproduira



prédit Lamya Essemlali, présidente de Sea Shepherd France, venue à Grasse.


 

Marineland dans le collimateur 


La reproduction des dauphins et des orques en captivité  est désormais interdite en France.


Marneland a attaqué cet arrêté devant le Conseil d'Etat, qui signe la mort à terme du parc.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entraînement ski de fond

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne