Cannes refuse la taxe d'habitation pour les résidences secondaires

Le produit de la hausse de la taxe d'habitation pourrait rapporter 150 millions d'euros aux communes. / © MaxxPPP
Le produit de la hausse de la taxe d'habitation pourrait rapporter 150 millions d'euros aux communes. / © MaxxPPP

La taxe d'habitation pourra être alourdie de 20% pour les résidences secondaires dans les zones tendues. Le projet de loi de finances rectificative pour 2014 offre aux collectivités locales situées en "zones tendues" la possibilité d'augmenter la taxe d'habitation. Cannes et Nice s'y opposent.

Par @annelehars

Le projet de budget rectificatif présenté la semaine dernière en conseil des ministres a pour effet de donner désormais aux communes la possibilité d'alourdir la taxe d'habitation de 20% pour des résidences secondaires. Une mesure tentante pour certaines communes mais qui est refusée par Nice mais aussi Cannes où les résidences secondaires sont très nombreuses et où les agences immobilières pourraient souffrir de cette mesure.

Reportage PERSIA Bernard et BIERLEIN Jean-Paul :

Cannes refuse la taxe sur les résidences secondaires

Intervenants : Danielle Hannoun - Directrice agence immobilière et David Lisnard - Maire (UMP) de Cannes.

"Le principe est simple, la taxe va dans les caisses des communes, si elles n'en veulent pas il suffira d'un vote en conseil municipal pour que la taxe ne soit pas applicable dans la commune. L'Etat n'oblige donc personne"
, avait expliqué le ministre des Finances Michel Sapin lors de l'annonce de sa proposition.
Les communes concernées sont celles dans lesquelles a été instituée la taxe sur les logements vacants (non meublés).

A lire aussi

Sur le même sujet

Les fans à la sortie du concert de Céline Dion

Près de chez vous

Les + Lus