Les plages de la Riviera sous la surveillance des sauveteurs de la SNSM

Les sauveteurs de la SNSM surveillent les plages azuréennes
Depuis le 15 juin, les surveillants de plage ont pris leur poste dans de nombreuses communes. Cette surveillance est assurée par différents corps de métier tels que les pompiers, les CRS mais aussi les sauveteurs de la SNSM, la société nationale de sauvetage en mer...

Depuis le 15 juin les surveillants de plage ont pris leur poste dans de nombreuses communes. Cette surveillance est assurée par différents corps de métier tels que les pompiers, les CRS mais aussi les sauveteurs de la SNSM, la société nationale de sauvetage en mer.

Par Pierre-Olivier Casabianca

A Théoule-sur-Mer, les nageurs-sauveteurs de la SNSM veillent tout l'été à la sécurité des baigneurs sur les 12 kilomètres de plages de la commune. Leurs missions : s'assurer que personne ne fasse de malaise dans l'eau, s'occuper des brulures de méduses, des coups de soleil et faire de la prévention. Petit rappel : les paddles sont interdits dans la zone de baignade et les nageurs peuvent nager au-delà des bouées mais doivent être extrêmement prudents.

La ville de Théoule sollicite les sauveteurs de la SNSM depuis près de 30 ans, et pour cause : "Sur une saison ils procèdent à 800 interventions dont une vingtaine pour sortir de l'eau des personnes en situation délicate, et 3 pour aider des baigneurs en situation de péril " explique Bruno Bordereau, en charge des affaires maritimes à la ville de Théoule-sur-Mer.

Les sauveteurs de la SNSM surveilleront les plages jusqu'en septembre. Bonne baignade...

Sur le même sujet

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus