Tout savoir sur le palmarès du festival de Cannes 2017

Cru particulier pour cette palme d'or de Cannes faite d'or et de diamants. / © alh
Cru particulier pour cette palme d'or de Cannes faite d'or et de diamants. / © alh

De la prestigieuse Palme d'or, au prix du jury en passant par les prix d'interprétation, de nombreux prix ont été distribués dimanche soir par le jury au palais des festivals à Cannes.

Par AFP

Palme d'or

Le film suédois "The Square" de Ruben Östlund qui se moque du monde de l'art remporte la Palme d'or du 70e Festival de Cannes.
Dans son film, Christian (l'acteur danois Claes Bang), conservateur d'un musée d'art contemporain, prépare une exposition sur la tolérance et la solidarité, mais se heurte à ses propres limites en la matière, lorsque son univers bascule avec le vol de son portable et de son portefeuille.

Retour sur cette soirée de la 70e édition :


Prix spécial du jury 


Le jury a remis un prix spécial "du 70e anniversaire du Festival de Cannes" à l'actrice américaine Nicole Kidman, à l'affiche de deux films en compétition,
"Les Proies" de Sofia Coppola et "Mise à mort du cerf sacré" du Grec Yorgos Lanthimos. "Je t'aime, merci beaucoup, et j'espère à très très bientôt", a déclaré l'actrice américaine, déjà repartie de Cannes, par message vidéo, lors de l'annonce de son prix

Grand prix


Le film français "120 battements par minute" de Robin Campillo, fresque sur les années sida à Paris, a reçu dimanche le Grand prix du 70e festival de Cannes, a annoncé le jury présidé par Pedro Almodovar.
"Ca a été une aventure aussi collective, une histoire qui l'a été tout autant. On est jamais aussi grand beaux et forts qu'à plusieurs", a déclaré le réalisateur français en recevant son prix.

Prix d'interprétation féminine

Loin d'Hollywood et de son image glamour, l'actrice allemande Diane Kruger a été récompensée par le prix d'interprétation féminine à Cannes pour son premier grand rôle dans une production allemande, le dernier film du réalisateur Fatih Akin.

Prix de la mise en scène


La réalisatrice américaine Sofia Coppola a reçu dimanche le prix de la mise en scène du 70e Festival de Cannes pour "les Proies". Ce film, remake des "Proies" de Don Siegel (1971), avec Clint Eastwood, raconte l'histoire d'une directrice de pensionnat (Nicole Kidman), dont la vie est bouleversée par l'arrivée d'un soldat blessé (Colin Farrell), en pleine guerre de Sécession aux Etats-Unis.

Prix du meilleur premier film 


La réalisatrice française Léonor Serraille a reçu dimanche à Cannes le prix du meilleur premier film, la Caméra d'or, pour "Jeune Femme", une comédie centrée sur une trentenaire qui cherche un nouveau départ à Paris.

Prix du Jury


Le Russe Andreï Zviaguintsev, 53 ans, a reçu dimanche le prix du Jury au 70e Festival de Cannes pour "Loveless" ("Faute d'Amour"), qui dresse un portrait âpre d'une société russe brutale et déshumanisée. Zviaguintsev, dont c'est le troisième prix à Cannes, raconte l'histoire d'un couple moscovite qui se sépare pour refaire sa vie chacun de son côté.

Prix du scénario


Le prix du scénario du 70e Festival de Cannes a été attribué ex-aequo au Grec Yorgos Lanthimos pour son film "Mise à mort du cerf sacré" et à la Britannique Lynne Ramsay pour "You were never really here", a annoncé dimanche soir le jury.
"Merci au jury pour ce beau cadeau", a réagi le cinéaste grec, qui avait remporté le prix du jury en 2015 pour "The Lobster". Son nouveau film au casting hollywoodien (Nicole Kidman et Colin Farrell) s'inspire de la tragédie grecque et a profondément divisé la critique à Cannes.
La réalisatrice britannique Lynne Ramsay s'est elle dite très émue en recevant son prix, devant son acteur Joaquin Phoenix. Son film, le dernier à être présenté en compétition, est une plongée cauchemardesque dans l'esprit torturé d'un vétéran.

A lire aussi

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Perquisition chez Samia Ghali

Près de chez vous

Les + Lus