"Je déclare ouverte la XVe législature de l'Assemblée nationale", a lancé M. Brochand, 79 ans, avant de prononcer la constitution du bureau d'âge, composé des six plus jeunes députés, à commencer par le benjamin, Ludovic Pajot, 23 ans, élu FN du Pas-de-Calais.

Pour cette séance inaugurale, les députés sont assis dans l'hémicycle par ordre alphabétique.

Le doyen des députés, Bernard Brochand a donné le coup d'envoi de la XVe législature

Le doyen des députés, Bernard Brochand (LR), a donné ce mardi 27 juin le coup d'envoi de la XVe législature de la Ve République, devant une Assemblée profondément renouvelée, et avant l'élection de son nouveau président.  - Assemblée nationale



Après avoir rappelé que, depuis 228 ans, le Palais Bourbon est le siège de l'Assemblée et qu'en sont sorties des "lois fondamentales" comme le suffrage universel, l'abolition
de l'esclavage ou celle de la peine de mort, M. Brochand a souhaité que "tous puissent contribuer avec succès" au "travail commun". 
Dans sa brève allocution saluée par des applaudissements, l'élu des Alpes-Maritimes a accueilli "tous ceux, beaucoup plus nombreux que d'ordinaire, qui n'ont jamais
siégé dans (l')hémicycle". M. Brochand a ensuite lancé le vote à bulletin secret dans une urne à la tribune, pour lequel les députés sont appelés un par un. Il devrait
être clos vers 16H30.

Chaque député a posté sa photo souvenir sur les réseaux....

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.


Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.