Huit morts de plus sur les routes des Alpes-Maritimes en juillet

image illustrative / © France 3 Bretagne
image illustrative / © France 3 Bretagne

Juillet a été particulièrement accidentogène dans les Alpes-Maritimes, avec 150 accidents corporels, au cours desquels huit personnes ont trouvé la mort.

Par Michel Bernouin

Les mauvais chiffres du premier semestre se confirment en juillet. Le mois dernier a été marqué par le décès de huit usagers de la route dans les Alpes-Maritimes, ce qui porte leur nombre à 36 depuis le début de l’année selon le bilan mensuel publié par la préfecture des Alpes-Maritimes. C’est neuf morts de plus qu’en 2016 à la même période, soit une hausse de 33%.

Un bilan alarmant qui confirme la vulnérabilité des utilisateurs de deux-roues : seize motards ont perdu la vie depuis le début de l’année, dont quatre rien que durant le mois de juillet. Si l’on ajoute les victimes qui circulaient en scooter (quatre cette année) et en vélo (une), les utilisateurs de deux-roues représentent 21 des 36 tués, soit 58%.

+ 30 % de blessés


Le nombre de blessés est également en forte hausse en juillet (+ 30%), comme le nombre d’accidents corporels recensés (+ 36%). Seule statistique orientée à la baisse, le nombre des blessés ayant nécessité une hospitalisation est en recul de 17 %.

L’alcool et le vitesse sont les principales causes d’accident dans les Alpes-Maritimes selon l’Observatoire départemental de Sécurité routière. C’est dans ce contexte que la gendarmerie a présenté son nouveau véhicule banalisé embarquant un radar détectant les excès de vitesse dans les deux sens de circulation, de jour comme de nuit.


A lire aussi

Sur le même sujet

Le succès d'Airbnb à Arles inquiète

Près de chez vous

Les + Lus