Inondations d’octobre 2015 : L’état de catastrophe naturelle reconnu pour le Cannet

L’arrêté ministériel de catastrophe naturelle, suite à la coulée de boue qui avait dévasté le hameau du Carimaï, a été publié ce vendredi au Journal officiel.

Par Michel Bernouin

Soulagement pour les sinistrés du hameau du Carimaï au Cannet (Alpes-Maritimes). Un arrêté interministériel en date du 26 septembre 2017, paru ce vendredi au Journal officiel de la République française, reconnait la commune du Cannet "bénéficiaire de l’état de catastrophe naturelle au titre du phénomène mouvements de terrain survenu sur son territoire communal du 3 au 4 octobre 2015."

Cette nuit-là, des pluies diluviennes s’abattent sur la Côte d’Azur. Les inondations font vingt morts, des milliers de sinistrés et près de 600 millions d’euros de dégâts matériels.

Au Cannet, une coulée de boue dévaste la trentaine de maisons du hameau du Carimaï, près du ruisseau La Frayère, où vivent 150 personnes. Une dame d’une soixantaine d’années trouve la mort, prise au piège dans sa maison.

La préfecture des Alpes-Maritimes rappelle que les sinistrés disposent de 10 jours pour déposer un état estimatif des pertes qu’ils ont subies auprès de leurs compagnies d’assurance, afin de bénéficier du régime d’indemnisation instauré par la loi n° 82-600 du 13 juillet 1982 modifiée.


A lire aussi

Sur le même sujet

Filière djhadiste à Menton : qui étaient les hommes arrêtés ?

Près de chez vous

Les + Lus