Les habitants de Vintimille ne veulent pas d'un deuxième centre d'accueil pour les migrants

Les habitants de Vintimille ont battu le pavé ce matin / © France 3 Côte d'Azur
Les habitants de Vintimille ont battu le pavé ce matin / © France 3 Côte d'Azur

300 personnes ont manifesté leur mécontentement dans la ville italienne.

Par Catherine Lioult

A Vintimille, ville située à la frontière italienne,  non loin de l'autoroute, les autorités italiennes ont ouvert le 16 juillet 2016 un camp  de 360 places qui permet aux migrants de dormir, de se laver, et de se soigner s'ils sont malades. Ce camp a été agrandi pour arriver à une capacité d'accueil de 500 places, avec un espace réservé aux mineurs non accompagnés.
Mais voilà que les autorités italiennes envisagent désormais d'ouvrir un autre camp, dans la vieille ville près du Port. L'immeuble appartient à l'association La Croix Rouge, et il accueillerait des enfants.


Une manifestation, et une pétition



Ce matin, 300 habitants de la ville ont manifesté leur désapprobation dans la rue.


On est la poubelle de l'Europe, on veut les migrants, oui, mais dans toute l'Europe



explique l'un d'eux. Une pétition a recueilli 1.200 signatures. Les manifestants pourront compter sur le soutien du maire de la ville qui refuse ce camp et en appelle au préfet.


a Vintimille, les habitants ne veulent pas d'un deuxième centre d'accueil pour les migrants
Ils ont manifesté ce matin dans la rue - B. PEYRANO L. BARON ET B.PROU





A lire aussi

Sur le même sujet

Filière djhadiste à Menton : qui étaient les hommes arrêtés ?

Près de chez vous

Les + Lus