Attentat de Nice: la marche blanche de dimanche est interdite

Eu égard à la très forte mobilisation des forces de l’ordre et de secours et à la menace, la préfecture des Alpes-Maritimes a décidé de ne pas autoriser la marche blanche qui devait se dérouler le dimanche 31 juillet sur la Promenade des Anglais.

Paix et amour étaient les mots d'ordre des organisateurs de la marche blanche qui est donc interdite dimanche à Nice.
Paix et amour étaient les mots d'ordre des organisateurs de la marche blanche qui est donc interdite dimanche à Nice. © Valery HACHE / AFP
Dans un communiqué, la préfecture explique que les organisateurs de la manifestation qui avaient régulièrement déposé une déclaration en ont été informés hier soir. Cette décision a été prise en concertation avec le Maire de Nice. Il a été demandé à l’organisateur de relayer cette information sur les réseaux sociaux. Il est demandé aux niçois de ne pas participer à cette marche."

Il est demandé aux niçois de ne pas participer à cette marche

Sur sa page Facebook, les organisteurs précisaient avant cette décision des autorités: "Merci d'éviter les polémiques et débordements (politique, racial, religion, etc) et ce pour le bien de tous et notamment des familles endeuillées, afin que la marche puisse se dérouler dans le meilleur esprit possible. Paix et amour sont les mots d'ordre."

Report de date ?

"Soyez aussi assurés que nous ne lâchons pas : nous demandons un rendez-vous avec le préfet ou son cabinet dans les jours à venir, puisque lors de notre entrevue téléphonique, la personne s'est engagée à un report de date, et non pas à une pure et simple annulation."

Interdiction aussi à Saint-Etienne-du-Rouvray

Saint-Etienne du Rouvray, la commune de la banlieue de Rouen doit rendre hommage ce soir au père égorgé Jacques Hamel, 86 ans, lors d'un rassemblement au stade municipal (18H00), privilégié pour des raisons de sécurité à une marche blanche initialement envisagée.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme hommage société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter