Attentat de Nice : “1500 enfants ont consulté à l'hôpital Lenval”

La promenade des Anglais, le 16 octobre 2016. Les objets de soutien aux victimes de l'attentat de Nice se sont accumulés au fil des mois, comme autant de témoignages de compassion / © Laurence Collet
La promenade des Anglais, le 16 octobre 2016. Les objets de soutien aux victimes de l'attentat de Nice se sont accumulés au fil des mois, comme autant de témoignages de compassion / © Laurence Collet

A l'occasion du congrès Neuroplanète qui se déroule pendant deux jours à Nice, Francis Eustache, Neuropsychologue à l'Inserm, nous explique le traumatisme lié aux attentats, en particulier l'attentat de Nice, qui a touché beaucoup d'enfants et adolescents.

Par Laurence Collet

"Nous allons lancer une grande recherche au long cours qui permettra de comprendre l'impact de ces attentats sur ces enfants". Francis Eustache a accordé un entretien à France 3 Côte d'Azur à l'occasion du congrès Neuroplanète.
Francis Eustache dirige l’équipe « Neuropsychologie et Imagerie de la Mémoire Humaine » à l'Inserm.
Ce spécialiste en neuropsychologie a été l’un des premiers chercheurs à comprendre l’intérêt des techniques d’imagerie cérébrale pour l’étude du fonctionnement cognitif humain.
Il explique comment son équipe scientifique, et ses confrères niçois, gèrent le suivi des victimes physiques et psychologiques des attentats. Il est interviewé par Olivier Orsini


Sur le même sujet

Les maisons démontables de Jean Prouvé

Près de chez vous

Les + Lus