Le conseiller régional niçois Olivier Bettati rejoint le Centre national des indépendants et paysans

Il prend ses distances avec le FN pour se rapprocher du Snip. / © MAX PPP
Il prend ses distances avec le FN pour se rapprocher du Snip. / © MAX PPP

Il occupera le poste de vice-président dès le mois de décembre.

Par Catherine Lioult

L'annonce officielle a été faite à l'occasion d'une conférence de presse à Paris. Le Niçois Olivier Bettati, 48 ans, a décidé de rejoindre de CNIP, c'est-à-dire le Centre National des indépendants et paysans, présidé actuellement par Bruno North.
Le bureau politique de cette petite formation a décidé de créer un poste de vice-président qui lui sera réservé et qu'il occupera début décembre.

Le CNIP, même si c'est un parti ancien, représente le plus petit dénominateur commun entre toutes les droites. Je veux m'atteler à bâtir un parti qui parle à tous, en prenant part au débat national


explique l'élu, contacté par téléphone.


Une prise de distance avec le FN ?

Olivier Bettati n'a jamais été membre du Front National, mais il portait les couleurs du parti de Marine Le Pen lors des dernières élections législatives à Menton. Il s'était qualifié pour le second tour, mais il avait été battu avec 47,26 % des voix par Alexandra Valetta-Ardisson, candidate LREM. 

Le 15 juin 2017, Marion Maréchel-Le Pen vient soutenir Olivier Bettati, candidat divers droite, soutenu par le Front National, à un meeting à Menton, pour le second tour des élections législatives. / © MAX PPP
Le 15 juin 2017, Marion Maréchel-Le Pen vient soutenir Olivier Bettati, candidat divers droite, soutenu par le Front National, à un meeting à Menton, pour le second tour des élections législatives. / © MAX PPP


Olivier Bettati avait été par ailleurs élu sur la liste conduite par Marion Maréchal le Pen aux élections régionales de 2015. Elu vice-président, il avait décidé de lâcher les amarres du FN après le retrait de la députée du Vaucluse de la vie politique.
 

Elle incarnait le RPR de ma jeunesse, dit-il, et quand Marion est partie du FN, je n'ai plus souhaité y avoir aucune responsabilité officielle, j'étais l'allié divers droite du FN au conseil régional, je le reste. Il n'y a pas de rupture


explique-t-il.
Olivier Bettati au début de sa carrière politique était RPR. Il explique qu'il sera désormais de tous les combats, pour les prochaines échéances électorales.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Bientôt un hôtel 5 étoiles à la villa Valmer ?

Près de chez vous

Les + Lus