Incident à caractère racial envers Mario Balotelli : le supporter bastiais interdit de stade

Le 20 janvier 2017, lors du match Bastia - Nice, des cris de singe résonnent alors que l'attaquant star niçois, Mario Balotelli, s'échauffe.  / © MAX PPP
Le 20 janvier 2017, lors du match Bastia - Nice, des cris de singe résonnent alors que l'attaquant star niçois, Mario Balotelli, s'échauffe. / © MAX PPP

Il avait poussé des cris de singe lors de l’échauffement de l’attaquant vedette de Nice. Le tribunal correctionnel de Bastia a condamné le supporter bastiais à 18 mois d'interdiction de stade, deux mois avec sursis et 1000 euros d'amende.

Par Coralie Chaillan

Le procureur de la République de Bastia avait requis trois mois de prison avec sursis, 800 euros d'amende et une interdiction de stade de quatre ans pour incitation à la haine raciale, survenu le 20 janvier dernier, lors du match Bastia - OGC Nice. Le supporter bastiais, mis en cause, a été condamné à un an et demi d'interdiction de stade, deux mois avec sursis et 1000 euros d'amende. 


Des faits "gravissimes" pour la Licra qui avait déposé plainte


La Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme aavait porté plainte. Le supporter, "un quadragénaire abonné depuis plusieurs années en tribune Est", selon de Sporting Club de Bastia  s'était dénoncé. Son abonnement avait été désactivé et le club avait saisi en urgence la préfecture afin qu'il soit interdit de stade. 






A lire aussi

Sur le même sujet

Naps disque d'or

Près de chez vous

Les + Lus