A Nice, une chaîne humaine transférera ce jeudi les souvenirs du kiosque aux archives

Les souvenirs déposés par les Niçois après l'attentat sur la Promenade des Anglais avaient été transférés au kiosque à musique. Ce jeudi, 16 véhicules seront mobilisés pour les acheminer aux archives, à St-Laurent-du-Var, dans l'attente d'un mémorial.

C'est au kiosque à musique qu'avaient été transférés les objets déposés sur la Promenade après l'attentat.
C'est au kiosque à musique qu'avaient été transférés les objets déposés sur la Promenade après l'attentat. © MAX PPP
L'association Promenade des Anges, les familles des 86 victimes de l'attentat du 14 juillet 2016 en collaboration avec la ville de Nice, organisent ce jeudi après-midi le transfert de tous les objets qui avaient été déposés par les Niçois sur la Promenade des Anglais après le drame.
Les peluches, petits mots, souvenirs avaient  avait été centralisés autour du kiosque à musique. Un lieu de recueillement devenu emblématique, auquel les habitants tiennent beaucoup.

Les objets seront transférés à St-Laurent-du-Var, où ils seront recensés et conservés
Les objets seront transférés à St-Laurent-du-Var, où ils seront recensés et conservés © MAX PPP

En attendant la construction d'un mémorial, qui devrait voir le jour sur cette même Promenade,  c'est une véritable chaîne humaine qui transfèrera ces souvenirs à l'abri des intempéries. Seize véhicules les achemineront vers une salle des archives de la ville de Nice, située sur la commune de St-Laurent-du-Var, sous le contrôle de spécialistes de la conservation. 

UN TRANSFERT ET UNE POLEMIQUE

L’association controversée de soutien aux victimes du terrorisme (Asvat) a lancé le 6 février une pétition en ligne qui comprend 1 164 soutiens à ce jour.
 L’Asvat appelle donc à une manifestation sur place le même jour, à midi, juste avant l’intervention des services municipaux, chargés du transfert des souvenirs.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme solidarité société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter