Prouesse scientifique: Des ondes gravitationnelles décelées par un laboratoire niçois.

La fusion des trous noirs
La fusion des trous noirs

Einstein l'avait prédit, les niçois ont participé à le prouver ! Le choc de deux trous noirs génère des ondes gravitationnelles. Une installation nommée Virgo a pu capter ces ondes et prouver ainsi l'existence de ce phénomène. 

Par Coralie Becq

C'est maintenant officiel , l'instrument scientifique européen baptisé Virgo a détecté pour la première fois l'été dernier des ondes gravitationnelles. Les ondes gravitationnelles ce sont les déformations de l'espace temps prédites par Albert Einstein il y a 100 ans et enfin constatées. Celles décelées par des scientifiques français et italiens ont été générés par le choc entre 2 trous noirs dont on a par la même occasion prouvé l'existence. Or cette prouesse scientifique majeure, on la doit en grande partie au travail réalisé dans un laboratoire basé à Nice.

Virgo 

L'outils Virgo est une installation gigantesque avec deux bras de trois kilomètres de long dans lesquels circulent des lazers. Albert Einstein l'avait théorisé il y a 100 ans !

Virgo et ses bras de 3 kilomètres
Virgo et ses bras de 3 kilomètres
Virgo et ses lazers
Virgo et ses lazers




Le reportage complet de Véronique Varin et Severine Neuquelman

ONDES GRAVITATIONNELLES CNRS


Intervenants: Alain Brillet, co-concepteur du détecteur Virgo - Directeur de recherches émérite au CNRS. Catherine-Nary Man,
responsable laboratoire Artemis CNRS/OCA/Université de Nice




A lire aussi

Sur le même sujet

Centre de soins pour les flamants roses

Près de chez vous

Les + Lus