Élections 2017
avec

M'alerter dès que les résultats seront publiés

Secouristes de l'attentat de Nice : polémique autour d'une médaille

La Promenade des Anglais, après l'attentat du 14 juillet / © France3cotedazur
La Promenade des Anglais, après l'attentat du 14 juillet / © France3cotedazur

Ils se sont eux-mêmes surnommés les "oubliés du 14 juillet". Des personnels hospitaliers qui le soir de l'attentat de Nice ont porté secours aux victimes, et qui ne font pas partie des 600 personnes décorées de la médaille de la Sécurité intérieure.

Par Jacqueline Pozzi

L'intention était louable : honorer les hommes et les femmes qui ont porté secours aux victimes de l'attentat de Nice, en leur décernant la médaille de la sécurité intérieure, une décoration décernée par le Ministère de l'Intérieur... Mais la liste des 600 personnes retenues fait polémique au CHU de Nice. Au moins 89 médecins et personnels hospitaliers qui s'étaient mobilisés lors de cette soirée tragique, ont constaté avec amerture que leurs noms n'y figurent pas.

Les "oubliés" de la médaille de la Sécurité intérieure
Polémique au sein du personnel du CHU de Nice, autour de l'attribution de la médaille de la Sécurité Intérieure. Elle sera décernée à 600 personnes ayant porté secours aux victimes de l'attentat de Nice le 14 juillet, mais plusieurs dizaines de membres du personnel hospitalier, qui s'étaient mobilisés, n'ont pas été retenus. Intervenants : - Michel Fuentes secrétaire général FO CHU de Nice - Patrick Costa ambulancier SMUR - Dylan Borgna brancardier - France3cotedazur - Olivier Chartier-Delègue, Didier Beaumont

 

Sur le même sujet

Exposition "Christian Dior" à Grasse

Près de chez vous

Les + Lus