Plus de 1000 personnes rassemblées à Nice en mémoire des victimes de l'attentat

L'événement a commencé à partir de 11 heures devant le jardin Albert-1er à Nice. Ce rassemblement statique destiné à rendre hommage aux victimes est le premier autorisé par la préfecture depuis le 14 juillet. 

Plusieurs centaines de personnes rassemblées devant le kiosque du jardin Albert 1er à Nice, lieu de l'hommage.
Plusieurs centaines de personnes rassemblées devant le kiosque du jardin Albert 1er à Nice, lieu de l'hommage. © Henri Migout
durée de la vidéo: 02 min 15
Premier rassemblement autorisé à Nice en hommage aux victimes de l'attentat

Intervenant : 
85 ballons et 85 étoiles ont été accrochés au kiosque à musique du jardin Albert 1er comme autant de victimes officielles de l'attentat du 14 juillet qui a eu lieu à Nice.
Entre 1000 et 1500 personnes se sont rassemblées ce dimanche matin face au kiosque, lieu où bouquets, bougies et mots d'hommages ont été réunis.
La grande majorité des personnes présentes lors de ce rassemblement statique sont vêtues de blanc à l'appel des organisateurs. Ces derniers avaient voulu organiser une marche blanche mais cette dernière avait été interdite par la préfecture des Alpes-Maritimes pour "raisons de sécurité". Aujourd'hui, les autorités ont donné leur autorisation pour ce rassemblement mais les participants doivent rester statiques.

Une cérémonie pleine d'émotion


La chanson If I Could Turn Back The Hands Of Time (Si je pouvais remonter le temps) de R. Kelly résonne pendant que sont lus un à un les prénoms des 85 victimes de l'attentat. Nissa la bella est également chantée puis la Marseillaise.

durée de la vidéo: 02 min 32
Nissa la bella chantée à Nice lors de l'hommage aux victimes du 14 juillet


Nous voulions un rassemblement citoyen, sans les sifflets (le 18 juillet, lors de la minute de silence en présence de Manuel Valls, des huées avaient été entendues, NDLR), pour que les gens puissent se recueillir et pleurer s'ils en ont envie", a indiqué à indiqué Jacques Agid, l'un des organisateurs.

Quelques élus comme Philippe Pradal, maire de Nice, Eric Ciotti, président du conseil départemental, ou Patrick Allemand (PS) se sont joint à la foule.
Les organisateurs ont voulu attendre le coup de Canon de 12 heures pour faire respecter une minute de silence.
L'appel a été lancé par les réseaux sociaux par des particuliers qui gèrent la page Facebook "Rassemblement blanc du 7 Août"

"Suite au refus de la préfecture de nous permettre de marcher sur la promenade des anglais le 31 juillet, après l'odieux attentat du 14 juillet, de très nombreux citoyens en ont été choqués et souhaitent néanmoins se recueillir.
Nous proposons donc à tous ceux qui se sentent concernés, de venir avec nous le Dimanche 7 Août à Nice, Jardin Albert 1er, tous vêtus de blanc.
Nous accrocherons 85 ballons en hommage aux victimes (en espérant que ce nombre ne soit pas dépassé...). Nous chanterons ensemble LA MARSEILLAISE et NISSA LA BELLA.
A 12h00 précises, au son du canon tiré depuis la colline du château, respecterons une vraie minute de silence.
Toute marque de sympathie est la bienvenue (fleur, mot, objet, peluche), nous demandons à chacun de ne pas à porter de ballon à lâcher, pour ses raisons sécuritaire (proximité aéroport) et écologique."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter