La dernière demeure de Picasso, vendue aux enchères pour un peu plus de 20 millions d'euros

Le mas Picasso à Mougins adjugé pour un peu plus de 20 millions d'euros / © Maxppp
Le mas Picasso à Mougins adjugé pour un peu plus de 20 millions d'euros / © Maxppp

La vente a eu lieu au tribunal de grande instance de Grasse, par avocat interposé. L'enchère s'est conclue pour un peu plus de 20 millions d'euros, aucun autre enchérisseur ne s'étant manifesté ce jeudi 12 octobre.

Par Catherine Lioult & Coralie Becq

Le terrain fait un peu plus de trois hectares, avec une vue magnifique sur Cannes, et sur l'Esterel. Quant à la maison en elle même, il y a entre il y a entre 1.700 et 2.400 m2 habitables, mais elle souffre d'un environnement un peu bruyant, avec une servitude de passage pour les promeneurs.
L'habitation principale, frugale du temps de Picasso, date du XVIIIe siècle et a été profondément restaurée. Des baies vitrées ont été ajoutées pour faire entrer davantage de lumière.


De la période Picasso, la seule pièce originale est l'atelier qui porte des traces de taches de peinture laissées par le peintre, mais la propriété ne contient aucune oeuvre



précise l'agence immobilière Michaël Zingraf.


Pablo Picasso pris en photo par Ralph Gatti en 1971. / © AFP / Ralph Gatti
Pablo Picasso pris en photo par Ralph Gatti en 1971. / © AFP / Ralph Gatti

 

Mise à prix : 20.2 millions d'euros


Ce jeudi, la maison a été mise aux enchères, au prix de 20.2 millions d'euros.  Elle avait été achetée par l'artiste espagnol en 1963. Il y est mort le 8 avril 1973, soit 12 ans plus tard. Après sa mort, sa dernière épouse, Jacqueline, vécut dans la maison jusqu'à son suicide en 1986. C'est sa propre fille (et belle-fille de Picasso), Catherine Hutin-Blay,  qui avait hérité de la demeure puis l'avait vendue pour plus de 10 millions d'euros.

Un feuilleton immobilier


Avant Pablo Picasso, cette maison a appartenu à la famille Guinness. Winston Churchill y a séjourné régulièrement pendant ses vacances. 

L'actuel propriétaire néerlandais  a acheté la maison  en 2007 à la fille de l'artiste en 2007. Il avait rebaptisé la demeure "l'Antre du Minotaure", l'avait agrandie et dotée de nombreux aménagements sophistiqués - piscine, ascenseur, climatisation, spa, garages, tennis - avant que des difficultés financières ne stoppent les travaux.  

Acquereur Sri-Lankais


C'est finalement un financier d'origine sri-lankaise, Rayo Withanage, qui avait déjà tenté de l'acheter qui a surrenchéri. La dernière mise à prix était donc de 20 196 000 euros. L'heureux propriétaire doit encore payer le prix de sa nouvelle demeure dans les deux mois:

►"Depuis un an, nous étions en discussion avec lui, il essaye de s'organiser pour l'acquérir mais sans réussir à réunir la somme, espèrons qu'il va y arriver dans la dernière ligne droite", a expliqué Me Van Rolleghem. L'avocat de la banque néerlandaise Achmea Bank, créancier de l'ex-propriétaire des lieux.

La dernière maison de Picasso sera vendue aux enchères ce jeudi. / © MAX PPP
La dernière maison de Picasso sera vendue aux enchères ce jeudi. / © MAX PPP

Un prix bradé 


Pour l'avocat de la banque néerlandaise, la maison vaudrait bien plus que l'enchère du jour:

 "Je suis déçu, il y avait eu des visites, des gens qui avaient promis de venir enchérir, mais personne n'est venu, alors que c'est un bien qui vaut au minimum 30 millions d'euros", a-t-il déploré.


AVEC L'AFP -

A lire aussi

Sur le même sujet

Grève des éboueurs et blocage de centres de transferts à Marseille

Près de chez vous

Les + Lus