Le changement climatique favorise les grands feux dans le Sud de la France

Le mistral, la chaleur et la sécheresse. On parle de cocktail explosif qui favorise les  incendies de forêts dans le Sud de la France. Apres une decennie relativement calme, on assiste depuis deux ans au retour des grands feux.
 

Par Jacques Paté

Cet été, la Provence a déjà connu plusieurs gros incendies. A St-Cannat (dans les Bouches-du-Rhône) 800 hectares ont été détruits. A la Bastidonne (dans le Vaucluse), 800 autres hectares ont été brûlés. Après dix ans de calme (relatif), les grands incendies estivaux sont de retour… Et cette tendance semble vouloir se confirmer. 

Le climat est il responsable ?

Dans les Bouches du Rhône, depuis 2006 les incendies étaient relativement modestes. Mais depuis l'an dernier, on note le retour de feux importants dans la région. Le mistral, la sécheresse et la chaleur qui sévissent dans la région sont des facteurs qui favorisent la survenance de ces sinistres de grande ampleur.

Y- a- t- il plus de mistral qu'avant ?
Non,  répondent les météorologues. De tous temps, il y a des années à mistral et des années sans mistral.

La températures augmentent-t-elle ?

C'est une certitude. En 50 ans, la France  et donc Marseille a gagné 1,5 degré. Ces hausses de températures sont surtout sensibles dans la région pendant la période estivale et dans l'après-midi. Un moment propice au déclenchement des incendies.  Et d'ici la fin  du siècle les météorologues annonce une augmentation de 4 degrés en France.  

et la sécheresse ?

La sécheresse s'accroit. Il n'y a pas eu de pluie depuis le mois de mai dans les Bouches-du-Rhône. Les végétaux sont extremement secs. 

Surfaces incendiées dans les Bouches du Rhône

 

Météo et incendie
Sécheresse, chaleur et mistral. Tout est réuni pour favoriser les grands feux de forêts dans le Sud.  - France 3

 

Sur le même sujet

Filière djhadiste à Menton : qui étaient les hommes arrêtés ?

Près de chez vous

Les + Lus