Marseille : Gaudin désigne Bruno Gilles pour lui succèder

Jean-Claude Gaudin et Bruno Gilles, ici en 2014 / © RUOPPOLO Guillaume
Jean-Claude Gaudin et Bruno Gilles, ici en 2014 / © RUOPPOLO Guillaume

Le sénateur-Maire de Marseille Jean-Claude Gaudin prépare sa sortie et a désigné ses successeurs : à la métropole ce serait Martine Vassal l'actuelle présidente du conseil départemental des Bouches-du-Rhône et à la mairie, Bruno Gilles, l'actuel maire de secteur des 4e et 5e arrondissements.

Par Sidonie Canetto

Ce n'est pas une annonce officielle, mais la passation devrait avoir lieu un an avant les élections municipales, soit en 2019. C'est ce qu'annoncent nos confrères de la Provence aujourd'hui. Jean-Claude Gaudin a déjà dû choisir dans ses mandats, entre sénateur, maire et président de la Métropole. Le maire de Marseille ne sera plus sénateur à partir du 22 septembre prochain.

Une succession compliquée

Au sein de ses fidèles lieutenants pressentis pour lui succéder figuraient Dominique Tian et Yves Moraine aux côtés de Bruno Gilles, la défaite des deux premiers aux législatives les auraient donc naturellement éliminés. Seul Bruno Gilles paraît apte à cette fameuse désignation pour la succession du patriarche des Républicains à Marseille.
Un "piège mortel"  selon le président du conseil régional Renaud Muselier qui livre sa réaction à La Provence. 

"Une bonne solution "

A l'inverse, la présidente d'Euroméditerrannée, Laure-Agnès Caradec estime que c'est une bonne solution. Elle annonce d'ailleurs que pour les prochaines municipales, Bruno Gilles pourra compter sur son soutien. D'autant que Laure-Agnès Caradec est fortement pressentie pour devenir première adjointe de Bruno Gilles lorsqu'il prendra ses  nouvelles fonctions . Pour la première fois de l'histoire de la ville, une femme occupera ce poste.

" Je ne me déroberai pas"


Bruno Gilles, de son côté attend l'annonce officielle de Jean-Claude Gaudin. Mais se dit prêt : "Qui n'a pas rêvé d'être maire de la deuxième ville de France ? " avant d'ajouter : " je ne me déroberai pas, mais c'est à Jean-Claude Gaudin de l'officialiser".Affaire à suivre même si tout semble déjà reglé.








Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus