Attaque gare Saint-Charles à Marseille : quatre hommes et une femme toujours en garde à vue

Gare Saint-Charles à Marseille. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Gare Saint-Charles à Marseille. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Cinq personnes sont toujours en garde à vue trois jours après l'attaque de la gare Saint-Charles à Marseille. Quatre hommes de 32 à 56 ans et une femme de 35 ans. Ils sont inconnus des services de renseignement. Les enquêteurs cherchent à savoir qui a versé 2 000 eruos au tueur récemment.

Par Karine Bellifa

Quelles relations avaient-ils avec le tueur ? L'ont-ils aidé matériellement, psychologiquement ? Les gardes à vue de cinq suspects se poursuivent aujourd'hui, trois jours après l'attaque au couteau de la gare Saint-Charles à Marseille. Ces personnes ont toutes été interpellées hier à Marseille dont deux au moins dans un immeuble de la rue Sainte dans le 1er arrondissement. Il s'agit de quatre hommes âgés de 32 à 56 ans et d'une femme de 35 ans. Ils ne sont pas connus des services de renseignement. Tous ont été placés en garde à vue pour association de malfaiteurs criminelle. 

Il ne s'agit pas de suspects qui l'auraient simplement hébergé, nous sommes dans des problématiques plus sérieuses

Les enquêteurs veulent savoir si ces suspects ont apporté un soutien logistique à Ahmed Hanchi, l'homme qui a tué au couteau deux cousines de 20 ans, gare Saint-Charles dimanche. 

Qui lui a versé 2 000 euros ? 

Ahmed Hanachi aurait reçu 2 000 euros en plusieurs versements quelques mois avant d'arriver à Marseille. Il venait de louer un studio impasse Collet dans le 3e arrondissement de Marseille, dans d'anciens logements ouvriers.

Des perquisitions et 5 interpellations à Marseille après l'attaque de la gare Saint-Charles
Quatre hommes et une femme ont été interpellés hier à Marseille. Ils auraient été en relation avec le tueur de la gare Saint-Charles.


C'est là qu'il aurait passé sa dernière nuit avant de commettre son acte à la gare. Il venait d'arriver de Lyon avec un gros sac noir que les enquêteurs ont retrouvé dans son logement en le perquisitionnant hier

A lire aussi

Sur le même sujet

Centre de soins pour les flamants roses

Près de chez vous

Les + Lus