Marseille: la “forme 10” rouvre après 17 ans d'absence

Le navire italien MSC Orchestra le 25 octobre à Marseille
Le navire italien MSC Orchestra le 25 octobre à Marseille

Une cale sèche grande comme quatre terrains de football: le plus grand bassin de Méditerranée, la "forme 10", a été rouvert après 17 ans de fermeture par le Chantier naval de Marseille (CNM),

Par Marie Bail

Un navire italien de près de 300 mètres de long, a été le premier à entrer dans le bassin pour un chantier de 3 semaines.

Le CNM, contrôlé par la société génoise San Giorgio del Porto, doit notamment l'équiper d'un scrubber, un filtre à fumées destiné à réduire l'émission de particules.

Une réouverture qui donne "un signal historique pour Marseille", assure le président du CNM, Jacques Hardelay. La "forme 10", inaugurée en 1975, avait été fermée en 2000, du fait de la concurrence en Asie et du ralentissement de l'activité dans les années 80.

"Aujourd'hui le potentiel du marché et les dimensions de cette forme nous permettent d'envisager d'avoir de très grands navires ici", explique-t-il. L'activité de croisière représente 40 à 50% du chiffre d'affaires de CNM, mais le groupe espère bien attirer aussi "des méthaniers ou du offshore".

Le Chantier naval de Marseille met en avant les avantages d'une très grande cale sèche, qui permet d'organiser des travaux industriels dans son fond, d'autant qu'elle est dotée d'une rampe d'accès pour les véhicules comme les grues.

Avec un chiffre d'affaires de 30 millions d'euros en 2016 (33 millions d'euros estimé en 2017). L'entreprise emploie 125 salariés, et n'envisage pas de recruter dans l'immédiat, tant que le carnet de commandes de la "forme 10" n'est pas plein à l'année.
Un premier paquebot dans la forme 10 de Marseille après 17 ans de fermeture
Reportage de Marc Civallero et Alban Poitevin

 

Sur le même sujet

Abrivade aux Saintes Maries

Près de chez vous

Les + Lus