L'Olympique de Marseille assommé à domicile par Rennes, 1 but à 3

L'olympique de Marseille assommé par Rennes / © Maxppp
L'olympique de Marseille assommé par Rennes / © Maxppp

Marseille a été lourdement battu par Rennes (3-1), sa deuxième contre-performance de suite après la lourde défaite à Monaco (6-1) le 27 août, dimanche en clôture de la 5e journée de Ligue 1.

Par JP avec Afp


L'OM ne s'est jamais relevé d'un début de match raté, avec deux buts encaissés dans les dix premières minutes, par Wahbi Khazri (2e) et Benjamin Bourigeaud (10e). Joris Gnagnon a accentué l'écart en seconde période (70e) avant que Morgan Sanson sauve l'honneur à la fin (87e). Les Provençaux sont dixièmes, alors que les Bretons remontent au 14e rang.


Marseille, qui a chuté à domicile contre Rennes (3-1) deux semaines après sa déroute à Monaco, a plongé dans la crise, au contraire de Lyon, malmené à domicile mais finalement vainqueur contre Guingamp (2-1), qui s'est emparé de la 3e place du classement, dimanche en clôture de la 5e journée de Ligue 1.

Naufrage à Marseille

"On parle d'hommes tout ça, mais il n'y avait que des bébés (lors de la première période)", a déploré le capitaine olympien Dimitri Payet au micro de Canal+ à la mi-temps. Le N.10 avait de quoi être en colère car deux semaines après la déroute contre Monaco (6-1), son équipe n'a non seulement démontré aucune réaction mais elle s'est liquéfiée d'entrée de jeu face à une équipe rennaise, pourtant en plein
doute avant la rencontre.
Dès la 2e minute, Khazri et Sarr ont mis en lumière les grosses carences défensives de la charnière Rami-Abdennour, en retard sur toutes leurs interventions. A la réception d'un centre parfait de son coéquipier, Khazri trompait Mandanda d'une "Madjer" imparable pour son premier ballon avec le club breton. Dans la foulée, le portier international n'a rien pu faire sur une frappe surpuissante de Bourigeaud
(10e).
Incapables de se révolter, les coéquipiers de Patrice Evra ont même encaissé un 3e but après une belle combinaison conclue par Gnagnon (70e). La réduction du score de Sanson est anecdotique (87e).
Car si le score en est resté à là, cela tient au miracle tant les Olympiens ont paru dépassés et surclassés dans tous les domaines. Avec ce revers, les hommes de Rudi Garcia chutent à la 10e place (7 points). Bien loin du podium et des ambitions de l'OM Champion Project...

Sur le même sujet

Le retour sur scène du groupe Nitrate

Près de chez vous

Les + Lus