Clasico, J-2 : OM-PSG, choc de mondes

L'entraîneur marseillais Jose Miguel Gonzalez Martin del Campo connu comme Michel photographié le 27 janvier au centre d'entraînement Robert-Louis-Dreyfus.  / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
L'entraîneur marseillais Jose Miguel Gonzalez Martin del Campo connu comme Michel photographié le 27 janvier au centre d'entraînement Robert-Louis-Dreyfus. / © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP

Le duel entre les deux frères ennemis du football français n'a jamais été aussi déséquilibré sur le papier. Jamais une équipe n'a autant survolé le championnat que le PSG, nanti de 24 points d'avance sur son dauphin Monaco et auteur d'un nouveau record d'invincibilité en championnat (33 rencontres).

Par A.R. avec AFP

À dix jours du grand rendez-vous en 8e de finale aller de Ligue des champions contre Chelsea, le 16 février au Parc des Princes, l'objectif pour Laurent Blanc est donc surtout de garder tout son groupe sous tension et d'éviter une mauvaise blessure.

Son infirmerie se vide d'ailleurs peu à peu: seul le fantastique milieu italien Marco Verratti (pubalgie) ne sera pas du voyage à Marseille et devrait rester "au frigo" jusqu'à la venue des Blues.

L'OM tente désespérément de son côté de remonter la pente malgré une équipe dépouillée de ses meilleurs éléments à l'intersaison. Mais Michel, le successeur de Marcelo Bielsa, galère et ne fait pas de miracles avec ce qu'il a sous la main, à l'image de l'incapacité de ses troupes à s'imposer au Vélodrome.

Avant de recevoir l'ogre parisien, qui file inexorablement vers un 4e titre d'affilée, Marseille reste sur 9 matches sans succès à domicile en championnat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Tpour de Provence se termine à Marseille

Actualités locales

Les + Lus