Le Festival international de cinéma de Marseille dans les starting-block

Du 30 juin au 6 juillet, Marseille et le cinéma ne feront qu'un. Plus de onze salles de la cité phocéenne seront, pendant une semaine, la caisse de résonance d'un cinéma vivant, exigeant, d'un cinéma qui ose. 

Par Pernette Zumthor

Au programme de cette 26ème édition, l'équipe de Jean-Pierre Rehm a retenu 130 films d'écritures très diverses, documentaires et fictions confondus, qui seront répartis en trois compétitions, une rétrospective et des écrans parallèles.


Hommage au cinéma d'un jeune disparu

Le Miroir à la Vieille Charité fait l'événement en accueillant une rétrospective inédite de l'oeuvre de Manoel De Oliveira, disparu cette année à l'âge vénérable de 106 ans. Une programmation - en collaboration avec la Cinemateca Portuguesa - articulée en cinq tableaux pour saisir toute la complexité de l'oeuvre du cinéaste portuguais.

Autre événement à signaler : la projection en plein air du dernier film de Patricio Guzman consacré à nos rapports au cosmos Le Bouton de Nacre, le 5 juillet à 21h30,.au théâtre Silvain. L'entrée est libre.


Une programmation à l'image du monde

Les écrans parallèles mettront en lumière des perles rares, lointaines ou proches, jusqu’aux cinémas d’aujourd’hui montrés ici et là à l’étranger :

Dehors la Danse / La danse, si l’on veut, c’est « une forme de vie », c’est-à-dire une façon de négocier – par le corps – avec les choses, d’inventer des possibilités de vie commune, une vie pour soi et avec les autres.
Histoires de portraits / hétéroclite pas nature, cette programmation rassemble des portraits, à savoir cet usage de l’art cinématographique pour faire voir et entendre, comme nul autre, la jointure entre une voix et des gestes, entre un corps et des phrasés, entre un décor et des récits. C’est à la fois le degré zéro du cinéma et une mission d’archivage, de témoignage de grande ambition.
Futurs / prolongement cinématographique de l’exposition organisée à la Vieille Charité, cette programmation sera tournée vers la science-fiction et tout ce qui en découle.
Les Sentiers / une programmation signée par le collectif Fotokino, accessible aux plus jeunes mais destinée à tous, enfants et adultes partageant la balade sur ces sentiers. L’ambition de cet écran : s’attacher à offrir un espace aux oeuvres les plus inattendues, rares ou inédites où se croiseront des oeuvres aux techniques et procédés hybrides, des contes de cinéma et des regards sur le réel.
Cadence / Les films de cet écran consacré aux sons et à la musique partagent cette liberté de mouvement où se succèdent maintien ou abandon, “Cadence”, une suite de coupes propices à un découpage s'édifiant sur toute la durée d'une projection.

 / © Buildings ©FIDMarseille
/ © Buildings ©FIDMarseille

Le FID : un festival pour tous les publics et un outil pour les pros

Tables rondes, masterclasses de Miguel Gomès et Nicolas Becker, expositions dans des galeries d’art associées, rencontres avec les cinéastes et moments festifs déployés dans toute la cité phocéenne viendront compléter ce rendez-vous aussi audacieux qu’insoumis, lieu du cinéma vivant, du cinéma libre, sans cesse réinventé.

Enfin, le FID se révèle un outil pour les professionnels comme en témoigne le succès du FIDLab, reconduit pour la 7ème année, qui offre un espace de travail autour de projets de films sélectionnés, pour offrir aux réalisateurs l’opportunité de rencontres dynamiques avec producteurs, fonds de soutien, diffuseurs ou distributeurs.
Dans cette géographie à l'usage des jeunes cinéastes, un "nouveau venu" : le FIDCampus. Initié en 2013 dans le cadre de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la Culture, c'est un programme de formation à destination de jeunes réalisateurs du bassin méditerranéen. Depuis 2013, le FIDMarseille a consolidé ses liens avec des universités, écoles et formations partenaires en Egypte, au Liban, au Maroc, en Tunisie, en Algérie et en France.


L'union fait la force

Le FIDMarseille est membre de DocAlliance qui réunit autour d'un même intérêt, sept festivals européens (Danemark, Portugal, Allemagne, République tchèque, Pologne et Suisse). L'objectif de cette réunion vise à soutenir et promouvoir la diversité des films projetés et de les diffuser au plus grand nombre par le biais du portail de VOD de DocAlliance et d'une sélection spéciale.
Cette année le prix de la sélection Doc Alliance, décerné par un jury de sept critiques européens, sera remis en août prochain, à l'occasion du festival de Locarno en Suisse.


Du 30 juin au 6 juillet 2015, Marseille
Le FIDMarseille, Festival International de Cinéma, propose un programme de films, documentaires et fictions, emblématiques de la production mondiale d’aujourd’hui.

La page facebook du FID
Sur Twitter @FIDMarseille
#FID2015


Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus