Ligue1 : coup d'envoi ce soir de la première saison de l'ère McCourt

Rudy Garcia et Jacques-Henri Eyraud / © Photo AFP
Rudy Garcia et Jacques-Henri Eyraud / © Photo AFP

La rencontre Marseille-Dijon ce soir au Vélodrome marque le coup d'envoi de la première saison sous l'ère McCourt. L'Olympique de Marseille, racheté en octobre dernier, débute son championnat ce dimanche à domicile contre Dijon.

Par Ghislaine Milliet avec AFP

A quelle place s'achèvera la première saison complète de l'ère McCourt? L'Olympiquede Marseille, racheté en octobre dernier, débute aujourd'hui à 21 heures, à domicile contre Dijon son championnat, qu'il espère terminer à une meilleure place que la 5e acquise la saison dernière.
La réception de Dijon ne sera pas la rentrée de l'entraîneur Rudi Garcia et de ses joueurs. Ils ont déjà disputé un troisième tour préliminaire d'Europa League face à la modeste équipe belge d'Ostende (4-2, 0-0), qui a notamment permis à l'une des recrues, le champion de France monégasque Valère Germain, de se signaler par un triplé.

"OM nouvelle génération"

Mais c'est le championnat qui va servir de révélateur sur le niveau de cet Olympique de Marseille "nouvelle génération", celui qu'a bâti le "triumvirat" composé par le président Jacques-Henri Eyraud, le directeur sportif Andoni Zubizarreta et l'entraîneur Rudi Garcia, grâce aux fonds de l'homme d'affaire américain Frank McCourt.
Ce sont des joueurs d'expérience qui ont été appelés à la rescousse pour renforcer l'OM : outre le meneur Dimitri Payet et le vétéran Patrice Evra, arrivés dès cet hiver en Provence, le défenseur Adil Rami, l'emblématique gardien Steve Mandanda, Germain et la sentinelle brésilienne Luiz Gustavo ont déjà beaucoup de vécu au plus haut niveau.
Ces quatres nouveaux, pressentis pour être titulaires dès dimanche, vont pouvoir apporter ce vécu à un groupe qui compte aussi quelques belles promesses, les milieux Morgan Sanson et Maxime Lopez ou l'ailier Florian Thauvin, auteur l'an dernier d'une belle saison statistique (15 buts, 10 passes décisives).

"Faire mieux que l'an dernier"

De quoi faire de l'OM, qui doit encore se trouver un attaquant et, si possible, quelques éléments défensifs, un candidat au podium ? Rudi Garcia ne s'est pas avancé autant, se contentant de dire qu'"il faut faire mieux que l'an dernier et notre 5e place..."
Pour cela, il lui faudra bien négocier sa deuxième partie de mercato, donc, mais aussi son début de championnat, plutôt abordable lors des trois premières journées (réceptions de Dijon et Angers, déplacement à Nantes) avant un premier choc, le déplacement chez les champions de France en titre monégasques.
La saison dernière, l'OM avait commencé par un triste match nul contre Toulouse (0-0), une défaite à Guingamp (2-1) et une courte victoire contre Lorient (2-0) avant de perdre à Nice (3-2).
Mais le club phocéen était alors entraîné par Franck Passi, et n'avait surtout pas encore la force de frappe financière que lui a apporté son nouveau propriétaire Frank McCourt.
L'exigeant public marseillais pardonnera donc d'autant moins de nouveaux débuts en dents de scie cette saison que l'ère Dreyfus est terminée et que son équipe est redevenue compétitive en championnat.
La réception de Dijon, privé des milieux Mehdi Abeid (genou) et Anthony Belmonte (cheville), ainsi que de l'attaquant Julio Tavares, touché aux adducteurs lors de la préparation, mais renforcé par l'ancien Lorientais Wesley Lautoa, donnera une première indication des prétentions marseillaise. Attention à ne pas se savonner la planche tout seul.

Sur le même sujet

Activités rugby sur Promenade du Paillon

Près de chez vous

Les + Lus