Marseille : rassemblement contre le glyphosate

© Lauriane Nembrot / France 3 Provence Alpes
© Lauriane Nembrot / France 3 Provence Alpes

Une mobilisation contre la volonté de la Commission Européenne d'autoriser le désherbant le plus utilisé dans le monde. Non cancérigène selon l'Europe, cancérigène et dangeureux pour les associations de défense de l'environnement.

Par Mariella Coste

Sustance à controverse

Plusieurs associations de défense de l'environnement se sont rassemblées à Marseille sur le Vieux Port pour dire "stop au glyphosate".
Le glyphosate est une molécule phytosanitaire. C'est l'ingrédient phare du Roundup de Monsanto, l'herbicide le plus utilisé dans le monde.

Le comité d’évaluation des risques (CER) de l'Agence européenne des produits chimiques (ECHA) de la Commission européenne vient de conclure que cette substance n'était pas cancérigène :

les preuves scientifiques disponibles ne remplissent pas les critères permettant de considérer le glyphosate comme une substance cancérogène, mutagène ou toxique pour la reproduction."

Les commissaires européens ont donné leur accord pour redémarrer les discussions avec les Etats membres sur un possible renouvellement de l'autorisation du glyphosate pour 10 ans. 
Une décision doit être prise dans un délai de 6 mois à compter de la réception de l’avis du CER de l’ECHA, ou d’ici la fin 2017 au plus tard

L'utilisation du glyphosate est devenue de plus en plus controversée dans l'UE, après une campagne active des défenseurs de l'environnement.

"100% des urines testées contiennent du glyphosate, herbicide cancérogène le plus vendu au monde"

C'est le résultat d'une analyse sur 30 échantillons menée par l'association Générations futures.
Greenpeace a aussi lancé une pétition.
 

© Lauriane Nembrot France 3 Provence Alpes
© Lauriane Nembrot France 3 Provence Alpes

 

Sur le même sujet

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus