“A Tahiti comme à Marseille, on craint degun ! ”

Ce vendredi matin, les supporteurs tahitiens ont prié pour l'OM à Notre Dame de la Garde. / © France 3 Provence Alpes
Ce vendredi matin, les supporteurs tahitiens ont prié pour l'OM à Notre Dame de la Garde. / © France 3 Provence Alpes

Insolite. Des polynésiens à Marseille : ces supporters de foot sont venus assister au match OM-PSG de dimanche soir. Un périple qu'ils préparaient depuis plusieurs années et qui leur a coûté une petite fortune. Peu importe, aujourd'hui, leur rêve se réalise enfin. 

Par Laure Bolmont

Des sons de yukulele et une bandelore brandie sur laquelle on peut lire :"A Tahiti comme à Marseille, on craint dégun ! " Ces 17 polynésiens voient la vie en bleu. Bleu, comme ciel et la mer de leur île natale, et bleu comme le maillot de leur équipe de football favorite : l'OM. Ils ont parcouru 20 000 km pour venir assister au choc OM-PSG. Partis lundi de Papeete, ils ont atterri à Paris après avoir fait escale à Los Angeles, et finalement s'embarquer à bord de deux vans, direction le sud de la France. Il leur a fallu 40 heures de voyage avant de poser leurs valises dans un camping de Rognac.

 

La foi en l'OM des supporteurs tahitiens

Droit au but

Ce périple, ils le préparaient depuis 5 ans. Sans doute le temps d'amasser la bagatelle de 45 000 euros pour s'offrir cette folie. Habituellement, ces supporters tahitiens regardent les matches de l'OM à la télé, la nuit ou au petit matin. Pas d'apéro foot, mais un amour fou qui les conduit dans la cité phocéenne pour assister à un clasico. Leur choix s'est porté sur cet OM-PSG, une affiche prestigieuse qui leur permet, au passage de découvrir la ville et son nouveau stade Vélodrome.
Ces tifosi pour le moins exotiques se sont rendu ce matin à Notre Dame de la Garde pour allumer un cierge. Les hommes ont prié avec ferveur pour une victoire de l'OM. Mais le soleil qui les accompagne depuis leur arrivée est, disent-ils, un très beau présage.

Sur le même sujet

Deux fans de Céline Dion à Nice (06)

Près de chez vous

Les + Lus