Vaincre les douleurs de la fibromyalgie grâce à l'activité sportive

Au CHU de la Timone à Marseille, le docteur Stéphanie Ranque-Garnier vient de recevoir le prix Casden du Jeune Chercheur pour ses travaux en faveur de la qualité de la vie des patients atteints de fibromyalgie, une maladie handicapante encore mal connue.

Par Annie Vergnenegre

Une table de ping-ping dans le gymnase de l'hôpital de la Timone, à Marseille. Les joueurs se dépensent sans compter dans la bonne humeur. Une scène insolite quand on sait que les participants sont tous atteints de fibromyalgie, une maladie synonyme de souffrance pour les deux millions de Français qui en souffre.

Mal partout et tout le temps


Des migraines, des douleurs articulaires, la fibromyalgie, c'est avoir mal partout et tout le temps. Son mécancisme reste mal compris et la seule solution proposée aux patients, ce sont les antalgiques. Sauf ici. 
"Une séance de sport c'est toujours beaucoup de rire, témoigne Magalie Ferrer qui souffre de cette pathologie depuis , on prend beaucoup de plaisir, chose qu'on avait quasiment plus. Il faut savoir que c'est une maladie qui vous enlève le plaisir... "

4% de la population touchée


La fibromyalgie touche 4 % de la population française, dont 80 % de femmes. Les travaux du docteur Stéphanie Ranque-Garnier ont démontré que l'activité physique modérée et encadrée permettait de soulager certains symptômes. Elle vient de recevoir le prix Casden du Jeune Chercheur d'un montant de 20.000 euros qui va lui permettre de poursuivre ses recherches. 
 
Reportage de Jean-Louis Boudart et Xavier Schuffenecker : 
Le sport contre la fibromyalgie

 

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus