Des drones chinois vont filmer les voitures sur le Rallye Monte-Carlo

Sébastien Loeb dans le Rallye Monte-Carlo. / © Maxppp.
Sébastien Loeb dans le Rallye Monte-Carlo. / © Maxppp.

Innovation sur le Rallye Monte-Carlo, les concurrents qui ouvrent cette semaine le Championnat du monde des rallyes (WRC), seront filmés par des "drones innovants" de la société chinoise DJI.

Par avec AFP

Le contrat a été signé pour les 14 manches du WRC, dans 15 pays et sur cinq continents. A la clé, l epromoteur promet "des images aériennes spectaculaires" qui permettront de mieux transmettre "l'excitation du WRC aux fans", dans les programmes télévisés".

Les seules images aériennes jusqu'à maintenant provenaient d'hélicoptères, avec des restrictions dues au coût, à la météo ou à l'obscurité. Les drones de DJI fourniront des images à WRC TV "depuis des angles inhabituels pour les téléspectateurs du WRC".

Vitesse, précision, émotion

"DJI est très fier de ce partenariat avec l'un des principaux championnats de sport automobile", explique Martin Brandenburg, le directeur du marketing de DJI pour l'Europe, en insistant sur les "principes de base du WRC: vitesse, précision, émotion, une combinaison qui correspond parfaitement à nos valeurs de base". 

"Le WRC permet de produire des images extraordinaires des paysages autour du monde, dans les épreuves spéciales. Pour y arriver, nous avons besoin de technologies avancées, avec un maximum de fiabilité, dans des conditions souvent changeantes et compliquées", ajoute Oliver Ciesla, directeur général de la société de promotion du WRC.

Le Rallye Monte-Carlo débutera jeudi soir près de Nice et se terminera dimanche sur le port de Monaco. Le championnat WRC fera étape en Chine au mois de septembre.

 

Le Rallye Monte-Carlo passera par les Alpes-de-Haute-Provence et Hautes-Alpes :

Jeudi 21 janvier, où le départ officiel sera donné à partir de 18h10, Place du Casino à Monte-Carlo, de cette première des quatorze manches du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2016. Au programme de ce jeudi, deux épreuves chronométrées, Entrevaux – Val de Chalvagne – Rouaine (ES 1 – 21,25 km) et Barles – Seyne-les-Alpes (ES 2 – 20,38 km), à disputer de nuit, dans le département des Alpes-de-Haute-Provence.

Comme l’an dernier, le 2e jour de course – vendredi 22 janvier – se disputera au nord de Gap, entre départements des Hautes-Alpes et de l’Isère, avec une boucle constituée de trois épreuves chronométrées, très rapprochées géographiquement et à parcourir à deux reprises, avec, dans l’ordre Corps – La Salle-en-Beaumont (ES 3/6 – 14,65 km), Aspres-les-Corps – Chauffayer (ES 4/7 – 25,78 km) et Les Costes – Chaillol (ES 5/8 – 17,82 km).

Au menu du 3e jour, samedi 23 janvier, la plus longue journée de course totalisera à elle seule près de la moitié des secteurs chronométrés du rallye. A parcourir deux fois, une boucle composée de la très longue et redoutée épreuve de Lardier-et-Valença – Faye (ES 9/11 – 51,55 km) et de l’inédit chrono de Saint-Leger-les-Mélèzes – La Bâtie-Neuve (ES 10/12 – 17,13 km). A noter que cette épreuve traverse la station de ski d’Ancelle avant le col de Moissière. Puis, sur la route qui les ramène en Principauté de Monaco, les concurrents devront affronter le célèbre juge de paix de Sisteron – Thoard (ES 13 – 36,60 km).

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

La love baguette à Nice (06)

Près de chez vous

Les + Lus