Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Jean-Louis Turquin trouvé mort sur l'île de Saint-Martin

Jean-Louis Turquin, au tribunal de Nice le 20 novembre 2001.  / © AFP
Jean-Louis Turquin, au tribunal de Nice le 20 novembre 2001. / © AFP

Condamné en 1997 pour l'assassinat de son fils, le vétérinaire niçois a été mortellement blessé par balle. Contacté par notre équipe, il y a trois semaines, il avait confié ses certitudes : "Charles-Edouard Turquin est toujours vivant et il a été enlevé par sa mère, Michèle Balanger".

Par Coralie Chaillan avec AFP

Jean-Louis Turquin, condamné en 1997 à Nice pour l'assassinat de son fils, a été trouvé mort avec un impact de balle "dans le dos", dans la nuit de vendredi à samedi, à son domicile de l'île antillaise de Saint-Martin, a indiqué samedi Samuel Finielz, procureur de Basse-Terre. Une "enquête de flagrance" pour meurtre a été ouverte, confiée à l'antenne de Saint-Martin de la section de recherches de la gendarmerie de Pointe-à-Pitre.

C'est ici, à l'intérieur de son domicile de Saint-Martin que Jean-Louis Turquin a été retrouvé sans vie. / © Eléa Munoz
C'est ici, à l'intérieur de son domicile de Saint-Martin que Jean-Louis Turquin a été retrouvé sans vie. / © Eléa Munoz


Une voisine a alerté les gendarmes "vers une heure du matin", après avoir été avertie par la deuxième épouse de la victime. Selon le procureur, cette dernière a expliqué avoir trouvé le corps "en rentrant d'une soirée", "dans la chambre à coucher", au domicile du couple à Mont-Vernon, dans le nord-est de l'île. Le corps avait "un impact de balle dont l'orifice d'entrée se trouvait dans le dos" et "deux étuis percutés" ont été trouvés par les gendarmes, a précisé le procureur.

 "Les lieux avaient visiblement été fouillés", a-t-il indiqué, en précisant que "toutes les hypothèses" étaient envisagées. Selon les premiers éléments de l'enquête, il n'y aurait pas de trace d'effraction, mais le portail et la porte d'entrée du domicile "restaient régulièrement ouverts" du fait de l'activité professionnelle de la victime, des animaux circulant dans

Jeans-Louis Turquin a toujours clamé son innocence


Disparu à Nice à l'âge de 8 ans, Charles-Edouard Turquin est toujours considéré vivant par l'état-civil car son corps n'a jamais été retrouvé. Une bizarrerie suspecte pour son père Jean-Louis Turquin qui a toujours nié avoir tué son fils. Condamné à 20 ans de prison pour assassinat, il avait bénéficié d'une libération conditionnelle en juillet 2006. Depuis les Antilles, où l'homme s'est depuis installé, il nous a confié, il y a trois semaines ses certitudes : "Charles-Edourad est toujours vivant et qu'il a été enlevé par sa mère, Michèle Balanger, décédée en 2014." Il aurait 33 ans aujourd'hui.

La dernière interview de Jean-Louis Turquin dans ce rappel des faits signé Chantal Fazi et Jean-Christophe Routhier

Rappel affaire Turquin

Images d'archives :
  • avril 1991
  • mai 1991 (recherches arrière-pays)
  • mars 1997 (procès)
Intervenants :
  • Me Christian Scolari
  • Me Jacques Peyrat
  • Me Christian Scolari
  • Jean-Louis Turquin

Jean-Louis Turquin a toujours été soutenu par un camarade de promotion. Ce dimanche matin, Yves Firmin a réagi au décès de son ami. 

La réaction d'Yves Firmin recueillie par Véronique Varin et Eric Jacquet


Sur le même sujet

Programmation 2017/2018 du théâtre Anthéa

Près de chez vous

Les + Lus