Manchester- Monaco (5-3)... Pourtant Falcao avait réussi son “come-back” !

Falcao lors de ce match incroyable face à Manchester. / © Paul ELLIS / AFP
Falcao lors de ce match incroyable face à Manchester. / © Paul ELLIS / AFP

Falcao a dit ne pas avoir entendu le coup de sifflet de l'arbitre sur le penalty qu'il a manqué contre Manchester City en 8e de finale de Ligue des champions (5-3). Ombre de lui-même lors de son prêt à United en 2014/15, il a malgré tout réussi son "come-back" à Manchester.

Par @annelehars

Pour Jadrim, c'est clair : "le moment clef du match a été lorsqu'on a manqué de passer à 3-1 (penalty manqué de Falcao). Ensuite ils sont revenus à 2-2. (...) Je crois
que jouer ici en Angletere, marquer trois buts, produire un super spectacle, c'est aussi quelque chose d'important. Je félicite les deux équipes."

S'il continue de faire partie des meilleurs attaquants du monde, Falcao a réalisé de beaux bijoux encore ce mardi soir.

Sans la bourde de Subasic sur une frappe anodine d'Agüero (58e), puis la totale décompression de son équipe en fin de match avec trois buts encaissés en 11 minutes, son pénalty manqué (50e) alors que le score était de 2-1 pour Monaco aurait pu passer inaperçu. Surtout qu'il avait réussi à se faire pardonner dans la foulée en inscrivant un véritable chef d'oeuvre : à la réception d'un long ballon le Colombien fasait parler sa puissance de félin pour se débarrasser de Stones, avant de tromper Caballero d'une balle piquée magistrale (2-3, 61e).

Il avait montré auparavant la voie à ses partenaires en égalisant grâce à son excellent jeu de tête et à un sens du placement hors-pair sur un caviar de Fabinho (31e), et notamment au jeune Kylian Mbappé qui a inscrit plein de sang-froid le but du break pour sa première titularisation en C1 (40e). 

50% de ses buts à Manchester en un match

Mais sans la défaillance défensive des Monégasques, qui hypothèque les chances de qualification pour le tour suivant avant la confrontation retour, l'incroyable ressource des attaquants mancuniens aurait-elle été la même avec un but supplémentaire pour Monaco à l'heure de jeu ? Une chose est sûre, Falcao, auteur pourtant de son 24e but inscrit en 27 matches cette saison, va longtemps ruminer son duel perdu face à Caballero, qui aura sur un arrêt décisif fait oublier ses catastrophiques relances au pied.

Mais pour aider son équipe à forcer son destin dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, le buteur colombien pourra se dire que cette saison 2016/17 lui permet tous les miracles.


Car s'il se remémore le prêt catastrophique à Manchester United, qui avait déboursé 10 millions d'euros pour le relancer au plus haut niveau après sa grave blessure au genou en 2013/14, Falcao va se rappeler qu'il n'avait inscrit que quatre buts en une trentaine d'apparitions.
En un seul match et dans la même ville, le Colombien en a marqué déjà la moitié. 
A lui de faire de même lors du retour, et la qualification sera assurée. 

- Avec AFP 

A lire aussi

Sur le même sujet

Une junior entreprise... Kesako ?

Près de chez vous

Les + Lus