Des oiseaux de Méditerranée s'orientent notamment à l'odorat

Puffin cendré (de Scopoli) (Calonectris diomedea) dans le parc national de Port-Cros (Var). / © Bompar / Wikimedia Commons
Puffin cendré (de Scopoli) (Calonectris diomedea) dans le parc national de Port-Cros (Var). / © Bompar / Wikimedia Commons

L'odorat joue un rôle clef dans la navigation des oiseaux de mer sur de longues distances, confirme une étude réalisée sur des Puffins de Scopoli, une espèce qui vit en Méditerranée.

Par @annelehars

Deux expériences récentes avaient déjà mis en avant l'importance de l'olfaction dans les longs déplacements au dessus de l'eau de certains oiseaux migrateurs. 

Menées sur des Puffins cendrés et sur des Puffins de Scopoli dont on avait neutralisé provisoirement l'odorat, elles avaient mis en évidence leurs difficultés à rentrer chez eux lorsqu'ils étaient privés de ce sens. Mais pour les besoins de l'expérience, les oiseaux avaient été déplacés par l'homme avant d'être relâchés en pleine mer, relèvent les auteurs de l'étude publiée dans Scientific Reports. 

"Certains commentateurs se demandaient de ce fait si les oiseaux se seraient comportés de la même façon s'ils n'avaient pas été déplacés artificiellement", indique le principal auteur de l'étude, Oliver Padget, du département Zoologie de l'Université d'Oxford (Royaume Uni). 

L'odorat pour rentrer chez soi



Ils s'interrogeaient aussi sur le fait de savoir si la neutralisation de l'odorat n'avait pas touché une autre fonction, par exemple la motivation de l'oiseau à regagner ses pénates ou sa capacité à trouver de la nourriture. 

L'équipe réunissant des chercheurs des Universités d'Oxford, de Pise et de Barcelone, a décidé de procéder autrement, en respectant le déplacement naturel des oiseaux.
Ils ont observé les trajets libres de 32 Puffins de Scopoli (Calonectris diomedea) habitant près des côtes de Minorque, une île des Baléares (Espagne). Ces oiseaux avaient été préalablement équipés de traceurs GPS miniatures.

L'expérience a été menée en été, lorsque ces oiseaux migrateurs, qui hivernent dans l'Océan Atlantique, font leur nid dans les crevasses et les grottes des côtes rocheuses de Minorque et sont en période de couvaison. 

"Lavage de nez"



Les oiseaux ont été divisés en trois groupes. Dans le premier, les Puffins ont subi un lavage des muqueuses nasales avec une solution de sulfate de zinc, ce qui a eu pour effet de les priver temporairement de leur odorat. Dans le second, les oiseaux étaient équipés de petits aimants. Le troisième était le groupe de contrôle.

Tous les oiseaux de l'expérience sont allés chercher de la nourriture (poissons, crustacés) normalement vers les lointaines côtes catalanes pour des voyages de 3 à 10 jours. Ils ont tous pris du poids et sont retournés au nid. 

Les priver de leur odorat n'a donc pas supprimé leur envie de revenir vers leur nid ni leur capacité à trouver des ressources alimentaires de façon efficace, soulignent les chercheurs. 
Mais le voyage retour des Puffins privés d'odorat a été singulier. "Au lieu de s'orienter correctement vers leur colonie, ils ont adopté une direction bizarrement toute droite au dessus de la mer, comme s'ils suivaient la flèche d'une boussole pour s'éloigner de leur lieu de pêche sans rafraîchir leur position", selon l'université. 

Leur orientation s'est nettement améliorée lorsqu'ils se sont approchés des côtes de Minorque. Cela suggère que lorsqu'ils ne sentent rien, "les Puffins utilisent des repères visuels du paysage pour guider leurs mouvements", note l'étude. 

En revanche lorsqu'ils sont au dessus de la mer ou de l'océan et loin de toute terre, "les oiseaux doivent consulter une carte olfactive", concluent les chercheurs. Mais que sentent-ils? Une étude de 2005 a montré que certains oiseaux de mer appartenant au même ordre que les Puffins étaient sensibles au sulfure de diméthyle (DMS), un composé organosulfuré produit par le phytoplancton. Toutefois, cela n'a pas été testé sur les Puffins de Scopoli.

- Avec AFP

Sur le même sujet

10 personnes interpellées dans une opération antiterroriste en région PACA, parisienne et en Suisse

Près de chez vous

Les + Lus