Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Propos sur les Roms : 5 000 euros d'amende pour Jean-Marie Le Pen

Jean-Marie Le Pen le 23 janvier 2017, quitte la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence après l'audience / © BORIS HORVAT / AFP
Jean-Marie Le Pen le 23 janvier 2017, quitte la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence après l'audience / © BORIS HORVAT / AFP

La cour d'appel d'Aix-en-Provence a vidé son délibéré. Elle condamne le président d'honneur du FN, Jean-Marie-Le Pen, à 5000 euros d'amende pour des propos tenus sur les Roms à Nice, en 2013.

Par Catherine Lioult

L'audience avait eu lieu le 23 janvier dernier.
Ce jour-là, le président d'honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen, comparaissait devant la cour d'appel d'Aix-en-Provence. Il était poursuivi pour des propos tenus à Nice en 2013 . Il avait alors qualifié  la présence de Roms d' "urticante" et d' "odorante".
Comme en première instance, la cour d'appel  l'a de nouveau reconnu coupable de provocation à la haine et à la discrimination, et elle confirmé la peine de 5000 euros d'amende.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Les "oubliés" de la médaille de la Sécurité intérieure

Près de chez vous

Les + Lus