1. La "visite guidée"


A leur arrivée, pour certains dès aujourd'hui, les nouveaux députés seront accompagnés depuis l’entrée du Palais Bourbon par un huissier en tenue. Quatre-vingt fonctionnaires d’accueil seront mobilisés, ils sont chargés de saisir les informations nécessaires à leur prise en charge par l’Assemblée. 

2. La photo officielle


Passage obligé pour tout nouvel élu, la photographie officielle qui est prise sur place, en studio. Cette photo apparaîtra sur le site internet de l’Assemblée, dans l’annuaire « Notices et portraits ». Elle va aussi personnaliser le badge du député, sésame indispensable pour franchir les contrôles d’accès du Palais Bourbon. 

3. La malette de rentrée des députés 


C'est un peu un symbole de l'entrée dans la nouvelle vie des nouveaux élus qui vont tout au long de la semaine faire leur rentrée au Palais Bourbon. Ils vont recevoir une mallette, elle contient notamment les insignes de sa fonction : l’écharpe tricolore, l’insigne porté dans des cérémonies publiques et la cocarde à apposer derrière le pare-brise du véhicule de fonction.


4. Formation express 


Les élus novices en politique n'auront que peu de temps pour s'habituer à leur nouveau costume de député avant la réunion de la nouvelle assemblée. Mais tout est prévu pour les accompagner. Ils vont pouvoir bénéficier d'une formation rapide dès le mois de juillet  afin de se familiariser au plus vite avec le travail parlementaire, dans les commissions ou en séance publique.

5. Un bureau avec lit d'appoint


Chaque député doit choisir son nouveau bureau. L'enjeu est de taille car il est attribué pour 5 ans. Il peut être situé dans l’enceinte du Palais Bourbon ou dans ses dépendances, plus fonctionnelles mais moins prestigieuses. Le confort varie bien sûr beaucoup d'un bureau à l'autre. Certains ont par exemple un lit d'appoint pour les séances qui s'éternisent tard dans la nuit, parfois des toilettes, une salle de bain ou même une douche. L'attribution des bureaux se négocie au niveau de chaque groupe, et les nouveaux élus ne sont jamais les mieux lotis.