Régionales : Accord de principe pour le conseil des sages

A Aix en Provence le 01/12/2007 / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/SPITERI Sophie. Aix en Provence 01/12/2007.
A Aix en Provence le 01/12/2007 / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/SPITERI Sophie. Aix en Provence 01/12/2007.

Les trois anciens président de la région Paca ont accepté de former le "conseil des sages" proposé par Christian Estrosi (Les Républicains) afin de mettre en place une tribune pour la gauche privée d'élus au conseil régional.

Par Catherine Lioult

Le nouveau président de la région Paca, élu en partie grâce au retrait de la liste socialiste, avait demandé à ses trois prédécesseurs à la région, Michel Pezet, PS (1982-1986), Jean-Claude Gaudin, LR, (1986-1998) et Michel Vauzelle, PS, (1998-2015) de mettre en place ce "conseil territorial" qu'il avait promis à la gauche au lendemain du 1er tour.
Ils ont tous trois donné leur accord de principe.


Christian Estrosi a rencontré ce matin Michel Pezet  pendant une quarantaine de minutes. Hier, il avait eu deux entretiens, le premier avec son prédecesseur PS, Michel Vauzelle, puis avec le maire de Marseille, Jean-Claude Gaudin.

Ce conseil "sera la garantie de la mise en place de cette conférence territoriale, où nous veillerons à ce qu'il y ait le pluralisme de l'expression politique de chacun avant chaque séance plénière", selon Christian Estrosi.
Son entourage avait indiqué lundi que l'un des buts de cette future instance était que les partis absents de l'hémicycle régional aient "une tribune" pour que "les électeurs puissent être éclairés". Mais "nous ne sommes pas dans la cogestion", avait-il été précisé.

Un conseil territorial dès janvier 2016

Le conseil territorial sera mis en place en janvier et se réunira au minimum une fois avant chaque séance plénière du conseil régional pour examiner, en amont, les projets soumis aux élus.
D'ici à janvier, sur proposition des "trois sages", son mode de fonctionnement devra être déterminé de même que le nombre de personnes y siégeant, bénévolement.
EELV et des personnalités PS ont fait part de leur intérêt.

PACA, terre expérimentale

"Ici, peut-être pouvons-nous inventer un laboratoire en région Paca, qui amène d'autres de nos amis à regarder ce qui se passe ici et à s'en inspirer", a-t-il ajouté, espérant que le résultat de dimanche donne "un nouvel élan de modernité
dans la vie politique".

M. Pezet a expliqué "faire confiance" à M. Estrosi pour respecter ses engagements.

Il a une très grosse carte politique à jouer sur cette région


a-t-il analysé après la rencontre. "Je crois qu'il a compris, qu'il a pris la mesure de ce qu'il s'est passé sur le terrain".
AVEC L'AFP

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Représentant des Motards en Colère des Bouches-du-Rhône...

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés