Gang des bikers : procès en appel pour complicité de viols et actes de torture à Draguignan

Pendant deux jours, l'instigatrice présumée des tortures et des viols imposées à la petite amie de Mayeul Gaden, biker assassiné, se tient à huis clos devant la cour d'assises du Var, à Draguignan.

Le président de la cour d'assises du Var, où est jugée l'accusée
Le président de la cour d'assises du Var, où est jugée l'accusée © France 3 Côte d'Azur
Le 27 octobre 2011, Mayeul Gaden, chef d'une bande de bikers, est trouvé sauvagement assassiné de 32 coups de couteaux. Son corps est retrouvé dans une grange, sur la commune d'Isola.

 La grange dans laquelle le corps de Mayeul Gaden avait été retrouvé à Isola 2000 (archives).
La grange dans laquelle le corps de Mayeul Gaden avait été retrouvé à Isola 2000 (archives). © K. Bellifa

La compagne de Mayeul, Manuela échappera à la mort après avoir été assommée, jetée dans un trou puis ensevelie sous des rochers mais elle vivra un varitable calvaire. Un climat de terreur permanent, des viols d'un SDF, des actes de tortures.

Des peines de 25 ans et  23 ans respectivement seront prononcés à l'encontre des membres du gang, Nicolas Pastorino et Marvin Zmorek qui ont voulu éliminer leur chef. Considérée comme l'instigatrice des tortures imposées à Manuella  la troisième accusée , Alexia, condamnée à 20 années de réclusion a décidé de faire appel. Le procès se tient à huis-clos, le verdict est attendu ce vendredi tard dans la soirée.


COMPTE-RENDU D'AUDIENCE AVEC F.MALAURY ET A.DEQUIDT
durée de la vidéo: 01 min 31
Proçès d'une accusée du clan des bikers en appel devant la cour d'assises de Darguignan(83)


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter