Huile d'olive: encore une récolte médiocre à prévoir

Une récolte d'olives dans les Bouches-du-Rhône.  / © GERARD JULIEN / AFP
Une récolte d'olives dans les Bouches-du-Rhône. / © GERARD JULIEN / AFP

Malgré une augmentation du nombre d'oliviers plantés ces dernières années, la récolte 2016-2017 s'annonce "catastrophique" en PACA, selon les professionnels. En cause: le vieillissement des producteurs, le changement clilmatique, les insectes nuisibles et un mauvais entretien des oliveraies. 

Par V.K avec AFP

La majorité (65%) de la production d'huile d'olive en France vient de la région PACA. Mais cette année, comme l'année dernière, la récolte s'annonce très mauvaise: 3200 à 3400 tonnes, selon les professionnels. 
Certes, c'est la même quantité qu'en 2000. Mais en 15 ans, près de 7000 hectares supplémentaires ont été plantés. Le rendement est donc médiocre. 

Et ce n'est pas que de la faute des insectes nuisibles, du climat, ou de la maladie des oliviers. 
Ce sont aussi les méthodes de production, qui manquent d'anticipation par rapport à ces facteurs, pointe Olivier Nesles, président de l'interprofession Afidol. De plus, les producteurs vieillissent, le savoir se perd. Sur les 35 000 oléiculteurs français, 10 000 seulement sont des professionnels. A cela s'ajoute une augmentation du nombre d' oliveraies cultivées en bio, dont le rendement est moins important,

Résultat;  la production française ne représente que 4% de la consommation nationale, avec 200 litres d'huile produits à l'hectare en moyenne ces six dernières années. L'Espagne, l'Italie, la Grèce, le Portugal sont largement en tête. Et les prix grimpent: 13 voire 14 euros le litre,  et jusqu'à 25 euros le litre au tarif consommateur. Et certains moulins, pour survivre, importent des olives de toute la Méditerranée. 


Sur le même sujet

Concert de Céline Dion à Marseille 18 juillet 2017

Près de chez vous

Les + Lus