#JusticepourChevelu: 212.400 soutiens et les réseaux sociaux mobilisés pour ce chat varois martyrisé

Cette affaire défraye la chronique et mobilise les policiers du commissariat de la ville sans résultats pour l'instant. Une manifestation a eu lieu à Draguignan ce samedi 17 juin. / © Maxppp
Cette affaire défraye la chronique et mobilise les policiers du commissariat de la ville sans résultats pour l'instant. Une manifestation a eu lieu à Draguignan ce samedi 17 juin. / © Maxppp

"Chevelu" mobilise toujours. Ce chat atrocement torturé dans le centre-ville de Draguignan dans la nuit du 30 au 31 mai est encore au centre des intérêts et sujet à polémique. Une pétition avait été lancée pour que le ou les auteurs du massacre soient punis et un mémorial dressé. Il a été saccagé.

Par @annelehars

Retour sur les faits : dans la nuit du 30 au 31 mai dernier, un chat a martyrisé à Draguignan dans le Var. L'animal avait été lacéré avec du verre et ses yeux arrachés. Une manifestaion avec une centaine de personnes avait été organisé le 17 juin devant la mairie pour dénoncer l'injustice et la cruauté envers les animaux.

Manifestation aussi à Paris :

Un petit coin de recueillement comme un "mémorial" avait aussi été constitué près de la place des Herbes, dans le centre ancien de Draguignan. Un coin de trottoir, là où l'animal avait été torturé. Il vient d'être saccagé.



Une pétition est toujours active sur internet. 212.385 soutiens l'ont déjà signé. Elle pour but que le ou les auteurs du massacre soient punis et que "justice soit rendue". A ce jour, ils n'ont toujours pas été retrouvés.

La mobilisation est toujours massive sur les réseaux sociaux. Plus de 500 message sur Twitter ont à ce jour été posté avec le hashtag #justicepourChevelu :



A lire aussi

Sur le même sujet

Le château de La Barben est vendre

Près de chez vous

Les + Lus