"Dans notre encadrement général, il faut être en mesure d'être encore plus efficace, de convaincre de manière plus performante", a affirmé M. Rachline sur France 2, alors que se tient mardi 20 juin un bureau politique du FN, lors duquel "nous allons prendre des initiatives", a-t-il assuré.

Il faut rassembler plus largement, probablement au-delà du Front national. Un rassemblement de personnalités encore plus large peut nous permettre de passer des étapes supplémentaires et de gagner, car c'est bien là l'essentiel, a ajouté le sénateur du Var.

David Rachline, sénateur-maire FN de Fréjus aux côtés de Marion Maréchal et Marine Le Pen MaxPPP

Interrogé sur l'image du Front national, David Rachline a estimé que "souvent le FN a été caricaturé par nos adversaires, par un certain
nombre de médias", indiquant qu'il aimerait que nous soyons jugés sur notre véritable projet, sur ce que nous sommes réellement". "Il faut en passer par des évolutions certaines, peut-être la création d'une nouvelle force politique pour éloigner le plus loin possible ces caricatures", a-t-il insisté.

Un élargissement que le sénateur maire FN imagine aussi au sein de l'Assemblée Nationale. "Nous allons tout faire pour essayer d'avoir un groupe (parlementaire) dans les prochaines semaines et les prochains mois, en essayant de nous rapprocher de tous les patriotes", a-t-il confirmé, comme l'avait assuré Marine Le Pen lundi 19 juin.

(AFP)