Le maire FN du Luc-en-Provence déprogramme le film “Chez nous” de Lucas Belvaux

 Le film "Chez nous" de Lucas Belvaux, décrit l'ascension de l'extrême droite dans le Nord
Le film "Chez nous" de Lucas Belvaux, décrit l'ascension de l'extrême droite dans le Nord

Le cinéma municipal du Luc-en-Provence de proposera pas de séance pour "Chez nous" de Lucas Belvaux.  Le film, qui décrit l'ascension de l'extrême droite dans le Nord, a été programmé, puis déprogrammé par le maire FN Pascal Verrelle.

Par Catherine Lioult

Le film "Chez nous", de  Lucas Belvaux, aurait du être proposé au public du Luc-en-Provence,  dans le cinéma municipal, mais le premier magistrat de la ville en a décidé autrement.
Le frontiste Pascal Verrelle a décidé tout simplement de déprogrammer ce film, qui raconte la montée du FN dans le nord de la France, et de le remplacer par le biopic Jackie.

"J'ai été interpellé par un employé municipal qui s'est aperçu de cette programmation, alors j'ai fait en sorte de le déprogrammer, je ne vais quand même pas donner le bâton pour me faire battre", a justifié Pascal  Verrelle. Ce film "a fait polémique, certaines municipalités FN ont défilé contre, je n'allais quand même pas me mettre en dehors du jeu", a-t-il expliqué.


La ministre de la Culture Audrey Azoulay a dénoncé une "censure".

La bande annonce du film : 


 

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Jouques, "Territoire zéro chomage"

Près de chez vous

Les + Lus