Toulon se rassure en martyrisant Bayonne

Juandre Kruger et les Toulonnais ont bien résisté face à Bayonne. / © BORIS HORVAT / AFP
Juandre Kruger et les Toulonnais ont bien résisté face à Bayonne. / © BORIS HORVAT / AFP

Le Rugby Club Toulonnais a émietté Bayonne (82-14), faisant le plein d'essais (douze!) et de confiance pour récolter cinq points précieux dans la course aux barrages, samedi pour la 20e journée.

Par AFP

Prêt pour la dernière ligne droite. Toulon a lavé l'embarrassante défaite à Brive (15-5) et se retrouve même troisième, à égalité de points (51) avec Castres, en attendant les matches de dimanche, où le CO joue à Pau (6e avec 48 points), et Montpellier (5e, 50 pts) à Clermont.
Mais c'est surtout derrière lui que le RCT, classé dernier barragiste avant cette journée, doit regarder.

La confiance est un peu fragile, cela va faire du bien, estimait un des entraîneurs
adjoints, l'Anglais Richard Cockerill
. Maintenant cette équipe doit gagner à l'extérieur.



L'Aviron (14e) lui n'a plus personne derrière, et a confirmé son incurie à l'extérieur, où il n'a pas pris le moindre point cette saison. Le directeur sportif de Bayonne, Nicolas Morlaes, évoquait "un sentiment de honte pour l'ensemble du club".
"Il n'y a pas grand chose à expliquer", regrettait le dirigeant, pointant chez ses joueurs le manque des "ingrédients nécessaires à la pratique de ce sport", qui n'ont pas mis "l'engagement requis minimum".

Doublés de Gill, Habana, Smith et Muller


Le RCT a répondu par une avalanche d'essais à la demande d'union sacrée prônée par le président Mourad Boudjellal. Le public a répondu aussi puisque Mayol a battu son record - en configuration rugby - avec 16.049 spectateurs.
Liam Gill (7, 56), meilleur marqueurs d'essais du RCT en Top 14 (6), Bryan Habana (13, 16), Juandre Smith (25, 52), Axel Muller (32, 78) et la coqueluche du stade Mathieu Bastareaud (40) ont récompensé leurs supporters. Bayonne a aussi encaissé un essai de pénalité (36) sous l'étouffoir, et n'a répliqué que par un essai de Gabiriele Lovobalavu (29) poliment applaudi par Mayol, et a sauvé un peu de fierté après la sirène par Pelu Taela (80+3), applaudi par le stade. En seconde période Toulon a poursuivi ce qui ressemblait à un entraînement intense pour le sprint final, et le capitaine Juan-Martin Fernandez-Lobbe y est allé de son essai (64), le dixième de la soirée pour le RCT.

Levan Chilachava (76) aussi a apporté son écot au désastre du BO. Mayol a même fini par entonner, consolateur ou chambreur, le célèbre hymne Bayonnais, "La Peña Baiona". Toulon est en mode combat, de bon augure à quinze jours de son quart de finale de Coupe d'Europe à Clermont, le 2 avril. Aucune chance que les Jaunards se montrent aussi faibles que les Bleus et Blancs de l'Aviron Bayonnais.


Sur le même sujet

Incendie à la Bastidonne

Près de chez vous

Les + Lus