Cadavre dans un lac du Var : la roulette russe aurait mal tourné

Les plongeurs de la gendarmerie à la recherche d'indices dans l'étang où un corps a été retrouvé (Plan-de-la-Tour, Var). / © France 3
Les plongeurs de la gendarmerie à la recherche d'indices dans l'étang où un corps a été retrouvé (Plan-de-la-Tour, Var). / © France 3

Le corps ligoté et lesté a été retrouvé le 25 février 2017 au fond d'un étang dans une ancienne carrière, au Plan-de-la-Tour. 5 jours plus tard, 3 personnes ont été placées en garde à vue.

Par Jacqueline Pozzi (avec AFP)

Un homme et deux femmes sont en garde à vue depuis ce mercredi matin après la découverte d'un cadavre dissimulé dans une bâche et lesté au fond d'un lac de carrière isolé du Plan-de-la-Tour dans le Var.

Les trois jeunes gens d'une vingtaine d'années se sont présentés d'eux-mêmes à la gendarmerie de Grimaud mardi soir, l'homme s'accusant de l'homicide et les deux femmes confessant avoir aidé à transporter le corps.

La victime formellement identifiée

L'enquête est menée par la section de recherches de la gendarmerie de Marseille et à la brigade de recherche de Gassin-Saint-Tropez.

Selon le procureur de la République de Draguignan, Ivan Auriel, les 3 personnes ont plaidé l'accident devant les enquêteurs. Le 17 février dernier, ils racontent avoir passé la soirée en compagnie de la victime, au domicile du jeune homme en garde à vue. Ce dernier aurait manipulé un revolver Magnum calibre 44, chargé de 4 balles qu'il pensait inertes, pour jouer à la roulette russe. Le 4ème coup de feu, aurait été fatal à leur invité. L'auteur du tir aurait alors demandé aux 2 jeunes femmes de l'aider à cacher le corps.

L'identité de la victime est désormais établie : Il s'agit de Marc Clairay, un homme de 48 ans vivant dans le Golfe de Saint-Tropez, travaillant dans le secteur du bâtiment. Il faisait depuis le 17 février l'objet d'un signalement pour disparition inquiétante.

Son corps a été retrouvé gisant par 15 mètres de fond dans l'étang du Reverdit, dans une ancienne carrière sur la commune du Plan-de-la-Tour. Le corps était enroulé dans une bâche, les pieds et les mains liées, au fond de la retenue d'eau.

Les 3 personnes en garde à vue doivent être rapidement présentées à un juge d'intruction pour d'éventuelles mises en examen. L'homme pourrait être poursuivi pour violences volontaires ayant entraîné la mort, et les 2 femmes pour recel de cadavre.

Gardes à vue cadavre Var
3 personnes ont été placées en garde à vue, après la découverte d'un cadavre dans un étang du Plan-de-la-Tour il y a 5 jours. Elles se sont spontanément présentées à la gendarmerie. Intervenant : - Ivan Auriel Procureur de la République de Draguignan. - France 3 - Hugues NICOLAS, Francis MALORY, Alexandre DEQUIDT,

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Concert de Céline Dion à Marseille 18 juillet 2017

Près de chez vous

Les + Lus