Festival d'Avignon : un bilan en chiffres... et poésie

"Antigone" par le japonais Satoshi Miyagi / © Photo AFP
"Antigone" par le japonais Satoshi Miyagi / © Photo AFP

Le 71ème festival In d'Avignon vient prend fin ce soir... Et ses organisateurs en dressent déjà le bilan, par les chiffres et la poésie, tant leur motivation reste intacte, encourageante et humaniste.

Par Ghislaine Milliet

Ils sont 1750 artistes, techniciens et équipes d'organisation à avoir travaillé sur cette 71 ème édition du Festval In d'Avignon. Cet évènement mondial du théâtre prend fin ce soir, après avoir présenté cette année 300 représentations.

"Notre engagement est aussi déterminé que joyeux"

Ensemble, dans un communiqué, les organisateurs et participants ont livré un message d'un profond humanisme, associant à leur démarche le public chaleureux par sa présence, marque de son soutien :
"Nous osons essayer, inventer, répondre, affirmer que les femmes doivent trouver plus grande et meilleure place, que l’Europe n’est pas que commerce mais accueil et désir, que nous devons apprendre beaucoup de l’Afrique, que nous sommes refuge et réfugiés...

Que l’enfermement de soi ou des autres est vain, que défendre la démocratie c’est sauver l’individu. Notre engagement est aussi déterminé que joyeux.

"Kalakuta Republik", choreographie de Serge Aime Coulibaly / © Photo AFP
"Kalakuta Republik", choreographie de Serge Aime Coulibaly / © Photo AFP

A la clôture du festival, voici le bilan en chiffres :

59 spectacles
300 représentations dans 39 lieux
123 500 billets à la vente 
112 000 billets délivrés
Soit un taux de fréquentation de 91%

MANIFESTATIONS GRATUITES
40 000 entrées libres
Fréquentation toatale au 25 juillet : 152 000 entrées

Sur le même sujet

Arrivée de renforts de pompiers

Près de chez vous

Les + Lus