Il y a un mois Brune Poirson ne s'imaginait sans doute pas député. La voilà secrétaire d'Etat. La jeune femme de 34 ans est née aux Etats-Unis mais elle a grandi dans le Vaucluse.  

Elle n'avait jamais milité


Cette inconnue du public a mené une âpre bataille dans la 3ème circonscription du Vaucluse, affrontant le candidat du FN Hervé de Lépinau, candidat à la succession de Marion Maréchal-Le Pen. Battre le FN, "c'est un combat pour les habitants de la circonscription, un combat personnel pour moi aussi", confiait alors Brune Poirson.

Après avoir été élue députée dimanche, cette novice vient d'être nommée avec Sébastien Lecornu (LR), secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire Nicolas Hulot. 

Ce contenu n'est pas compatible AMP.

Cliquez ici pour accéder au site mobile.

Une réussite pour celle qui s'est "beaucoup intéressée à la politique mais n'a jamais milité activement".

De L'IEP d'Aix aux bidonvilles d'Inde


"La démarche d'Emmanuel Macron m'a énormément attirée", disait la jeune femme, "toujours plus intéressée par le centre", et qui ne voulait pas "renoncer à de bonnes idées" qu'elles viennent de droite ou de gauche. Brune Poirson est diplômée de l'Institut d'études politiques d'Aix-en-Provence. Elle fait un échange universitaire d'un an à la London School of Economics, ce qui la conduit à travailler avec une députée travailliste britannique, avant de gérer des projets de distribution d'eau dans les bidonvilles en Inde.

Innovation sociale à Boston


Elle poursuit sa carrière dans la recherche sur "l'innovation sociale et la responsabilité sociale des entreprises" à Boston, aux Etats-Unis. Elle a également exercé dans le secteur public, pour l'Agence française de développement, dans le privé (Veolia) et pour des associations.

Grande brune, élancée et aux cheveux longs, cette jeune épouse et mère d'une petite fille de 2 ans, était jusqu'à sa nomination "auto-entrepreneuse dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises".