publicité

Braquage éclair du casino d'Aix-en-Provence pour quelques milliers d'euros

Les braqueurs du casino d'Aix-en-Provence ont agi en trois minutes et ont emporté un léger butin, estimé à moins de 4.000 euros en liquide. La voiture qui leur a servi pour prendre la fuite, une Audi A 6, a été retrouvée incendiée à Marseille.

  • Par Annie Vergnenegre
  • Publié le , mis à jour le
Le casino d'Aix se trouve à 200 mètres du commissariat. © F3 Pascal Faiseaux

© F3 Pascal Faiseaux Le casino d'Aix se trouve à 200 mètres du commissariat.

Ils sont quatre individus, selon les informations communiqués par le substitut du Procureur, à avoir braqué le casino d'Aix-en-Provence dans la nuit de vendredi à samedi. Deux des malfaiteurs étaient armés de kalachnikov et les deux autres d'armes de poing. Un quatrième homme les attendait dans une voiture, garée devant l'établissement.

Les braqueurs sont entrés dans le casino à 1H55 et en sont ressortis à 1h58. Ils ont tiré deux rafales d'intimidation dans le plafond sans faire de blessés. Pris de panique les clients, à peu près 500 personnes, qui ont cru à un attentat terrroriste, se sont rués vers les bureaux et locaux administratifs. 23 personnes ont été légèrement blessées dans la bousculade. Elles ont été hospitlisées et toutes étaient ressorties samedi matin. 
Braquage du casino d'Aix

Braquage éclair du casino d'Aix pour quelques milliers d'euros.  -   -  Pascal Faiseaux et Gaelle Carra

Intervenants : un témoin, Laurent Nunez préfet de Police des Bouches-du-Rhône, Francis Taulan adjoint au maire Aix en Provence.

De l'argent et des jetons

Les braqueurs ont eu le temps de se rendre dans la salle de jeux. Ils se sont fait remettre de l'argent en liquide, moins de 4.000 euros selon Serge Piccone, délégué national CFDT du groupe Partouche qui n'a pas voulu donner de chiffre précis. 

Quatre personnes vêtues de combinaisons blanches ont pénétré dans le Pasino et des gens les attendaient à l'extérieur",


a précisé le président du directoire du groupe Partouche, Fabrice Paire. Les malfaiteurs avaient revêtu ces combinaisons sachant sans doute que le groupe Parouche avait installé un dispositif antibraquage dans certains de ces établissements.

VIDEO. Quel est ce dispositif anti-hold up ?
Dispositif anti-hold up

Il y a trois ans, le groupe Partouche, propriétaire de plusieurs casinos en France, annonçait l'installation d'un dispositif antibraquage dans certains de ces établissements.  -   -  Robert Papin

Intervenants : Patrice Fauvet dirécteur général de SmartWater France, Patrick Partouche président du conseil de surveillance du groupe Partouche.

Il y a eu un moment de panique, on ne savait pas à qui on avait à faire",


a témoigné sur France Info, Hugo, client du Pasino. En voyant "une personne tout de blanc vêtue avec une cagoule noire, j'ai compris qu'on était face à un braquage pas à un attentat", a-t-il dit précisant qu'"il y avait eu plus de blessés par rapport au mouvement de panique que ça a créé qu'aux malfaiteurs eux-mêmes qui ont tiré en l'air".

"Ca reste un braquage", a réagi M. Paire évaluant le butin à "quelques milliers d'euros et des jetons inutilisables" car "il n'y a plus d'argent dans les casinos". Il s'est dit "satisfait que tout ait été mis en oeuvre" par le personnel assurer pour la sécurité" des clients.

A 200 m du commissariat

Les braqueurs se sont enfuis à bord d'une grosse cylindrée. Une Audi A 6 a été retrouvée ce matin incendiée, chemin de la Mûre, dans le 15e arrondissement de Marseille. Elle correspond au véhicule des braqueurs. Des analyses sont en cours.

Les faits se sont déroulés à environ 200 mètres du commissariat de police. Les policiers ont été alertés par des personnels du Pasino qui les ont informés qu'il s'agissait d'un vol à main armée. A l'arrivée des patrouilles, quelques minutes plus tard, les agresseurs étaient déjà partis.

Selon le protocole d'usage en cas de vol à main armée, un dispositif a été rapidement mis en place autour du casino qui a été encerclé, puis après une courte période d'observation, les policiers sont entrés à l'intérieur mais les braqueurs étaient partis. Il n'y a pas eu de délai d'intervention",


a indiqué le préfet de police, Laurent Nunez.
Un vigile devant le casino d'Aix-en-Provence réouvert samedi matin. © F3 Pascal Faiseaux

© F3 Pascal Faiseaux Un vigile devant le casino d'Aix-en-Provence réouvert samedi matin.

Après "le renforcement en nombre" des agents présents autour des casinos et déjà mis en place, M. Paire souhaite qu'une "nouvelle étape" soit franchie en autorisant des sociétés de sécurité, "agréées par le ministère de l'Intérieur" à être armées. Le casino a rouvert normalement ses portes ce samedi matin à 10 heures.

les + lus
les + partagés