publicité

La pollution dans le parc national des calanques

 Le DVD du documentaire "Calanques, une histoire empoisonnée" est en vente.

  • Par Christophe Monteil
  • Publié le , mis à jour le
© pointesudprod

© pointesudprod

Après la diffusion du documentaire "Calanques, une histoire empoisonnée", sur France 3 Provence-Alpes, le DVD est maintenant en vente. Ce film de Valérie Simonet revient sur la pollution des calanques causée par les activités humaines.

Dans ces calanques, durant des dizaines d'années, les usines de fabrications de produits polluants ont déversés leurs déchets, en mer ou directement sur la côte. Ces sites concentrent maintenant des doses toujours importantes de produits hautement toxiques: plomb, arsenic, cadmium, ammoniac, cuivre, zinc, soufre, "boues rouges" et autre acide sulfurique.


 Le pipeline de Port Miou

Dans les années 60, l'usine d'aluminerie de Pechiney, à  Gardanne (usine crée en 1893) commence à envoyer ses déchets les plus difficile à traiter dans la fosse de Cassidaigne. Ces déchets en ont fait une des plus grande décharge industrielle d'Europe.

Cette usine, qui appartient maintenant au groupe Rio Tinto  produit de l'alumine. pour cette production elle utilise de la bauxite, qui crée des déchets dits "bauxaline" ou "boues rouges".



Depuis le milieu des années 60, 80% des boues rouges sont rejetées en mer, dans cette fosse de Cassidaigne, par un pipeline de plusieurs dizaines de kilomètres, dont 7 km de pipeline sous-marin, qui déverse ses boues à 320m de profondeur. L'usine rejette plusieurs dizaines de milliers de tonnes par an, ce qui en ferait le premier pollueur maritime de France

En 2015, ces rejets seront interdits.


Afficher La pollution dans les calanques sur une carte plus grande


Le plomb de l'Escalette

L'ancienne usine de plomb, la plus importante de France,  n'a jamais été dépolluée. Selon le Dr Isabelle Laffont-Schwob, de l'Institut méditerranéen de biodiversité et d'écologie, il y aurait des concentrations de 12 % de plomb et de 3 % d'arsenic dans les 60 000m3 de scories qui se sont amoncelées.

En 2005, un rapport de l'INVS décrit la présence de plomb et d'arsenic sur le littoral marseillais. Le site de l'Escalette est étudié et ce rapport demande sa dépollution.

La Madrague de Montredon et son usine d'acide tartrique.


L'article de La Provence pour présenter le documentaire.


Pour acheter un DVD "Calanques, une histoire empoisonnée": vs@pointesudprod.fr
12 euros + frais de port


L'actu de votre région en vidéo

Réactions au décès de Jacqueline Pagnol

Il disait d'elle qu'elle était «son brin de poésie et de tendresse». Jacqueline Pagnol s'est éteinte, elle avait 95 ans. Elle n'était pas seulement la femme de Marcel Pagnol, elle était aussi sa source d'inspiration. C'est pour elle que l'académicien imagina et réalisa l'un de ses plus grands chefs d'oeuvre dans les années 50. Intervenants : Jacqueline Pagnol, Interview réalisée par Marc Civallero en 1995 ; Josée Boutin, Présidente de l'association " Les amis de Marcel Pagnol" ; Valérie Fédèle, Directrice du château de la Buzine Un reportage de Jean-Manuel Bertrand et Gaëlle Carra

Lire l'article
Décès de Jacqueline Pagnol, première "Manon des Sources"
les + lus